Le buffet: Safia Nolin et Patrick Watson dans les restants de Thanksgiving

Chaque semaine, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

Par Élise Jetté et Etienne Galarneau

Non, mais ils l’ont tu l’affaire les Américains? Une fête un jeudi (longue fin de semaine de 5 jours? Yes please!) où l’on se bourre la face pour célébrer la reconnaissance et un génocide autochtone. Probablement que Safia Nolin et Patrick Watson pensaient à ça quand ils ont sorti leur titre Mélancolie. Ils s’ennuient un peu de ce bon moment en famille.

David Bourbonnais, alias Bourbon, nous offre un EP rock/folk/delta-bluesy nommé Brouillons. Ça sort aujourd’hui.


On aurait pu croire qu’un rappeur québ aurait fait le Centre Bell avant Loud. But These Things They Take Time.

Y’a quelque chose de ben concept à avoir un Adopter Hometown quand on s’appelle Foreign Diplomats. En espérant que tout ça ne soit pas une référence à Jamal Khashoggi.

Les titres de toune de type planète, comme l’astrologie, dans le fond, ont la cote en 2018. On a vu Pluton avec Anatole. On a eu Jupiter avec Les Louanges. On l’a encore avec MÉLIES (du Coco du même nom).

Ça faisait sept ans que Jean-Michel Blais vivait dans le même appart, l’endroit même où il a enregistré son premier album, Il. Avant, il avait l’habitude d’y faire des concerts, une fois par année, pour ses proches. Évincé par son proprio, il sortira ce vendredi un EP de cinq pièces enregistrées devant public, dans son appartement. Des versions acoustiques de pièces de son dernier album et des nouvelles chansons. andante (italien pour en mouvement) représente l’incertaine quête de sens se reflétant dans le processus de recherche d’un nouveau foyer.

Si tu crois que La Maison H, c’est le titre d’une chanson de Le vétéran, tu vas être surpris-e et déçu-e. Mais si tu as les bonnes attentes, tu devrais regarder ça.

Est-ce que Les fleurs mortes par Lizzy & The Fanatics est le prochain classique qui suivra le standard Les feuilles mortes? À vous de juger.

Auteur-compositeur et voix principale du groupe NOEM durant près d’une décennie, Vincent Vachon, alias Vincent Alizé, se lance maintenant en solo avec le mini-album Deux souffles.

On adore les grand-mères en général. Marmelade Radio en a mis une dans ce clip pour Les cendriers qui sera sur le EP Confettis et copeaux de bois

Juste avant de vous laisser aller, Barrdo vous propose un clip pour Juste avant.

Le buffet: Jérôme 50 et la bouffe de partout dans le monde

Chaque semaine, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

Chaise musicale de Jérôme 50 devrait vous faire groover dans toutes les grandes villes comme Amsterdam, Sao Paolo, Barcelone, Acapulco…

J’suis rendu ben que trop vieux et pas assez connecté avec l’Europe pour comprendre ça veut dire quoi Skula Banks, mais fuck shit, Lord Esperanza pis FouKi me donnent envie de crier ça ben raide.

Selon sa chanson, Cédrik St-Onge a tout oublié. DULL. Surtout si vous le passez en interrogatoire.

Caravane, toujours aussi énervé dans sa proposition, appelle ce nouvel extrait TDAH. Il y a sans doute des liens à faire.

Un extrait très fort de l’album de Barrdo à venir en février est à nos portes. ALLÔ!

Énorme formation, Forest Boys arrive avec le titre Let Go. Pour vous situer, c’est un septuor avec plusieurs anciens membres de The Seasons, mais pas celui qui a mis un Félix dans sa bouche.

Gros move de Dare To Care: la signature de la formation électro Ellemetue. L’extrait Renaissance chamboule les conceptions sur le son de l’étiquette et on en est charmés.

Le buffet: Stéphanie Boulay dans le taboulé

Chaque semaine, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous

Après la littérature, Stéphanie Boulay continue son expérience créative en solo avec un nouvel album. Le premier extrait, Ta fille, est à voir ici même.

Pour Peupler le Monde, Bronswick emprunte au visuel d’Apple, de 1984 et de Hamburger Helper. Curieux, mais réussi.

Camaromance met en scène un touchant ballet aveugle dans son nouveau vidéoclip pour le titre Jonathan.

Prisé par les organisateurs de POP Montréal, le Cinéma l’Amour n’a pas fini d’imager l’univers musical d’ici. La preuve, ce cinéma est éponyme du nouvel extrait de Maxime Auguste.

Ça y est, une nouvelle toune de Barrdo! (Merci à eux de nous épargner l’écriture d’une blague.)

Le phénomène web de Québec  Fjord frappe de nouveau avec son extrait Lay Down Your Veil, tiré d’un EP à sortir en janvier.

Je ne sais pas comment ils ont fait, mais The Great Sabatini viennent de sortir un extrait des vidéocassettes des émissions de mon enfance pour la toune Still Life with Maggots. Ça m’a rendu très normal.

Le buffet : Mélanie Venditti et les molécules

Chaque semaine, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

Toujours dans sa mouvance de rock aquatique, Mélanie Venditti présente Le coeur de la tête, simple accompagné d’un vidéoclip qui n’est peut-être pas sans rappeler vos cours de biologie.

P. Dox, membre en règle du K6A, sort Rewind, un clip rempli de tape.

Faisant suite à sa performance astrale incandescente aux Francouvertes, Barrdo revient avec un nouvel extrait intitulé Engrenage.

Ne regardez pas plus loin pour le clip Look No Further de SUUNS. Y’est icitte.

Wait, c’est un extrait de Meditations I, premier EP d’un triptyque de FOXTROTT. Ce volume introductif est prévu pour le 15 juin.

L’actuel prince héritier du rap québ, Loud, a trouvé sa queen le temps d’un single en la personne de Coeur de pirate. Un trône à surveiller, maintenant qu’un nouveau prétendant s’est déclaré.

Ce petit maxi de Soran est paru il y a quelque temps, mais vous devriez y (re)jeter un coup d’oeil.

Francouvertes 2018, soir 5 : le ROCK est vivant

Lundi, c’était la soirée ROCK aux Francouvertes avec Barrdo, Totem Tabou et CRABE. Les gens arrêtaient pas d’en parler: ça allait brasser big time au Lion d’Or, hein! C’est pas juste du folk, les Francous.

Je me présente au Lion comme un vrai prolétaire, après une journée de 10 h de job en caps d’acier, parce que le prolétariat, c’est ROCK. C’est ça que les punks disaient dans le temps en tout cas… L’ambiance est belle et mes cinq juniors au poulet rentrent bien, signe d’une soirée qui s’annonce fort pertinente musicalement.

C’est à Marie-Claudel, une ex de même pas un an, que revient la tâche d’ouvrir la soirée. Certains se questionnent sur le choix, vu qu’elle ne semble pas très ROCK de prime abord. Son choix de ne jouer que des nouvelles chansons, au lieu d’en rocker une seule inédite devant le public comme les règles l’exigent, compense toutefois assez bien, côté audace. Soulignons que le nouveau matériel donne bien hâte à la sortie de son premier album cet été et que son premier solo de guitare en live ever s’inscrit dans la même lignée. Ses faces de solo finiront par gagner le public qui doutait encore.

Marie-Claudel/Photo: Mathieu Aubre

C’est ensuite à Barrdo de monter sur les planches. Le sextuor qui fait dans la musique difficile à décrire est habillé tout en blanc et porte des colliers, sauf pour la violoniste. C’est presque aussi hippie que le voyage initiatique au Pérou de PA, le chanteur et principal compositeur du band. La musique étonne, avec des nombreuses subtilités et pas mal de variations. C’est complexe, intelligent et varié comme résultat. On aime!

Barrdo/Photo: Mathieu Aubre

La relève est prise avec brio par Totem Tabou. Le groupe brouille les cartes avec des vieux rythmes techno sur un Korg jumelés à de bonnes vieilles guitares 90’s vaguement grungy et des lignes de drum étonnantes. Honnêtement, le show me satisfait bien. C’est pas trop facile d’accès, mais ça reste convivial et chaleureux comme performance. J’en aurais pris plus, personnellement. Belle prestation qui ne vaudra pas au groupe une présence au prochain tour, mais qui reste réussie tout de même.

Totem Tabou/Photo: Mathieu Aubre

Finalement, CRABE vient conclure le show de ROCK. Et c’est très ROCK d’ailleurs. Avec un Light Bright de guitare, une Wii qui marche pas, des livres qui se font kicker, des samples de feux d’artifice pis un moshpit sur la scène, impossible de ne pas respecter. CBRAE forcera d’ailleurs l’intervention de Sylvie Courtemanche, pas contente du moshpit dans lequel je suis bien impliqué. Question de se rattraper, Mertin décide d’habilement calisser des coups de guits dans le plafond pendant que Gab pitche son drum par terre. BRACE sortira finalement par la mauvaise coulisse, juste pour prouver que le ROCK vit encore. Bien joué!

Palmarès des préliminaires des Francouvertes 2018 après le soir 5:

1- LaF

2- zouz

3- BECRA

4- Lou-Adriane Cassidy

5- Mort Rose

6- Jay Scott & Smitty Bacalley

7- Gabriel Bouchard

8- Barrdo

9- Mathieu Bérubé

Le party se poursuit la semaine prochaine avec Laura Babin, Billy Love Band et Anthony Roussel. Lundi 20h au Lion d’Or.

Le buffet: Galaxie dans le MeowMix

Chaque lundi mardi, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

Le bon Olivier Langevin et sa troupe de Galaxie se sont dépassés dans leur propre esthétique. Ils ont lancé deux singles, mais surtout le titre de leur prochain album: Super Lynx Deluxe. On nous demanderait de trouver un nom qui sonne plus Langevin qu’on n’y arriverait pas.

Feck pour le nouveau clip de Radiant Baby pour sa toune Snail on TV, il est déguisé en escargot dans une télé. On est pas surpris, mais en même temps, un peu, tsé.

Petit teaser pour Dumas et son À l’est d’Eden sur YouTube, mais l’extrait est disponible par téléchargement. Shout-out à Johanne Blouin qui lance des « tonnes de je t’aime » dans la même direction.

Barrdo est très fort dans le psychédélisme et les fantômes. Son nouveau vidéoclip n’y fait pas exception. Consommez un nombre entre zéro et 400 buvards avant de regarder.

…oh fuck, non. J’aurais pas dû prendre 78 buvards avant de regarder le clip pour Cours toujours de Paupière.

Y’en a encore 41 qui font effets lors de l’écoute de Fatigue de Victime. Au secours.

Ok. On s’est calmés grâce à la session live de Laura Babin. To begin, c’est comme un bon baume, sur mon âme un hymne qui m’calme.

Les deux nouveaux singles de Beige-À-Coeur nous redonnent le beat, par contre. What We Are ici, Dans le vent ailleurs sur Soundcloud.

 

Mais finalement, on apprend que Duprince double les prix sur leur Bandcamp pour le temps des Fêtes. C’est pour donner tous les profits à leurs artistes.

Finalement, on est encore gelés ben raide.

Le buffet : Barrdo parti sur tout un roadtrip

Chaque lundi, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

barrr 580

Barrdo, projet de PA (Poulet Neige, Fuudge, Lac Estion), propose un vidéoclip chamanique, psychédélique et qui appelle l’animal-totem caché en nous.

Les triomphants Infameux d’Alaclair Ensemble ont fait paraître un vidéoclip tourné au Club Soda lors des différentes itérations de l’Osstidtour.

Le Couleur prend d’assaut l’Internet avec son nouveau vidéoclip pour Premier Contact. On soupçonne son ambiance rétro-futuriste sexü d’avoir aidé à la fonte des neiges durant la fin de semaine.

En direct de l’Europe, Dead Obies propose un EP flirtant avec le cloud rap et le PBR&B, Air Max.

Pour toutes les Sarah lectrices de Feu à Volonté, vous pourriez vous sentir interpellées par le nouveau vidéoclip pour la chanson à votre nom d’Aliocha.

Gros funk en 8-bits provenant de Game Genie Sokolov, pour les fans de Mega Man et F-Zero.

En marge de son bouleversant spectacle de la fin de semaine dernière, le trio Dear Criminals propose un vidéoclip pour le titre Lone Ride, tiré de Nelly.

Dear Criminals – Lone Ride from Dear Criminals on Vimeo.

On se questionne peu au sujet de l’intégration des cuivres, du jazz et des musiques électroniques. La tubiste DJU répond non seulement à ces réflexions, mais surprend dans son exécution unique en son genre sur son album Fracas des racines, sorti vendredi.

Vidéoclip DIY et lo-fi pour l’auteur-compositrice-interprète Samuele et sa chanson La sortie, diffusé via les collègues du Voir.

Le buffet : Gab Paquet sur sa carpette léopard

Chaque lundi au matin, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

leo-copie

Le crooner des temps moderne, Gab Paquet, nous offre un clip sensuel qui redéfinit le rétro. Santa Barbara, c’est le clip que tu dois regarder aujourd’hui.

Un nouveau vidéoclip pour l’extrait Justeçayinque de KNLO, tiré de l’album Long Jeu à paraître le 21 octobre.

Galaxie sort un vidéoclip pour Robot Lynx, tirée de Zulu. Des images en négatifs et des blocs de couleur. De quoi te réveiller si ton lundi est difficile.

Peter Henry Phillips propose un clip-film réalisé par Philippe Grenier pour The Wind.

Pour souligner la 9e saison des Appendices, Grosse Boîte annonce la sortie d’un nouvel album numérique contenant 9 chansons en 12 minutes! Une écoute simple et efficace! Ils vendent également un nouveau t-shirt TROP POREUX très cool. Un bon achat…

Le gagnant du Polaris 2016, Kaytranada propose un clip influencé «par l’esthétique des black sitcoms du début des années 1990» pour You’re The One, en duo avec la chanteuse californienne Syd.

Zagata présente un premier extrait extrêmement convainquant avec Kill Me One More Time, premier extrait du EP Backseat, à paraître le 25 octobre. Le son synth-wave est doublé d’une esthétique 100% années 1980 dans le clip filmé entièrement en format VHS (Video 8). Un genre de Peter Peter à qui on aurait fait faire un voyage d’inspiration en 1982.

Barrdo, c’est Pierre Alexandre (Lac Estion, Fuudge) qui présente maintenant son projet solo, Apologie des états seconds. À découvrir ici:

Après un premier album homonyme (2013), Marcie revient avec Montréal est en cendres, un EP de quatre chansons mélancoliques coréalilsé par Dany Placard et Louis-Philippe Gingras qui sera disponible vendredi. Le lancement aura lieu le 26 octobre au Matahari Loft à Montréal.

Vincent Appelby présente Le hibou, premier extrait de son album En éveil qui sortira le 14 octobre sous l’étiquette Indica. Un lancement est prévu le 18 octobre au reso-bar Le Cactus à Montréal.

Le groupe folk Cheshire Carr lance Remember When, premier extrait de Odds and Ends, album à paraître le 4 novembre.

Caravane présente le clip de Bleu Sang, réalisé par Didier Charette. L’album Fuego, réalisé par Guillaume Beauregard, est disponible depuis vendredi.

Donald Pilon est la vedette de VHS, nouveau clip de Rouge Pompier.

Betty Bonifassi présente un nouveau clip pour No More My Lawrd. Inspirée d’un fait vécu, la vidéo dépeint l’industrie des usines de vêtements où les conditions de travail sont souvent inhumaines.


Et on a pu voir Laurence Leboeuf dans deux clips cette semaine. La jeune actrice a dévoilé sa tignasse blonde dans le nouveau clip de Le Matos pour No Tomorrow et dans le sensuel duo qu’elle forme avec Kevin Parent pour Honey I’m Home.