Taverne Tour: Alaclair Ensemble vu par deux hurluberlus

Avec Samuel Brisebois

AVANT LE SHOW

Marielle, 20h30

Yo t où? 

Sam, 20h35

CHHHHEZ NOUS. C’EST SOLD OUUUUT. #LaissezMoiDormir

Marielle, 20h42

Ça fait 3 shows que tu chokes, mais ok. Anyway tu manqueras pas grand-chose c’est au Belmont loooooooooooooooool

Sam, 20h43

Eeeeh boiii. #gangrène?

Marielle, 20h43

More like #prépubertéallaround

Sam, 20h45

Est-ce que tu peux-tu m’faire vivre le show à distance PLYZE?

Sam, 20h52

MarielleEeee?!

Marielle, 20h53

RelaaaaxEE. Je dansais la bachata sur la bonne musique de Ajust!

Sam, 20h54

Queouwat Ajust fait la première partie? Y’était trop nice au Centre Bell.

Marielle, 20h54

Ah au show de Loud

Sam, 20h56

Non à Disney On Ice il accompagnait sa nièce. Qui va au Centre Bell pour vrai?

Marielle, 20h56

Loud.

Sam, 21h02

Et Jay Du Temple qui n’a pas trouvé de salon de coiffure? #moldu

Marielle, 21h47

Bon je suis arrivée au Belmont… Ça sent la barbe humide et le pipi d’asperge

Sam, 21h49

#CoronaVirusMTL… Avoir une barbe c’est très 2014? Est-ce que Claude Bégin est là? J’espère qu’ils vont faire J’thème.

Marielle, 21h52

Ouais. Moi j’espère qu’ils vont faire Calinours et que Claude Bégin me demandera de lui frotter le ventre pendant la performance.

Sam, 21h52

Tu mérites ça.

Marielle, 21h57

Je suis persuadée qu’il se met de la crème matin et soir sur le bedon. J’aurai ENFIN accès à la vérité: est-ce de l’huile de noix de coco pure, du lait hydratant OU de la crème bien bien riche en VITAMINE E ???

Sam, 21h57

Ça commence à quelle heure? C’est qui la première partie pour vrai? C’tu bon ou c’est des rappeurs montréalais qui se prennent pour Simple Plan? MDR.

Marielle, 22h02

MDR XD

Marielle, 22h03

C’est supposé commencer à 22h30. Je suis définitivement arrivée trop tôt. Je pensais t’allais venir, mais là je vais encore devoir me divertir TU-SEULE. Peut-être pratiquer ma signature? Ou sinon m’asseoir au bar et attendre en fixant quelqu’un avec mon regard “À la DI STASIO”. Avoue que c’est mon regard le plus franc et vrai… J’ai déjà fait ça une fois et on m’a dit que j’avais un superbe regard!

Sam, 22h04

Tu as un parfait regard d’élégante autruche.

Sam, 22h04

Tu vô tu m’envoyer des vidéos pis tout, pis tout?

Marielle, 22h08

T’avais rien qu’à venir, buddé. 

Sam, 22h10

Comment je peux venir si c’est sold out? Prétendre que je suis Wolfred Nelson?

Marielle, 22h11

The only Wilfred I would pretend to be, c’est Wilfred LeBouthillier

Sam, 22h45

Marielle, 22h46

My bébé-Jésus. Ça t’a pris tellement de temps me répondre, tu faisais quoi? Manque de respect à mon bon chum #wilfredleboot. Tu m’as left hangé ici avec mon Mont Blanc à pratiquer ma signature tout en essayant de trouver Josée Di Stasio.

Sam, 22h46

Je regardais une reprise de RPM dézooolay.

Sam, 22h58

C’est tu parti là? Je suis pas là pis on dirait que ça prend une éternité et demie.

LE SHOW

Marielle, 23h

Ok. Ont-ils mentionné les FAIBLES freins de la nouvelle Mazda 3?

P.S. Le show est commencé BYEDEWÉ!

Les green minces / Photo: Marielle Normandin Pageau

Sam, 23h02

Tant de vies en danger… Piiis y’ont commencé avec quoi?

Marielle, 23h05

Tellement… Parlant de mort:

Y’a pas d’oxygène icitte.

Juste des oxy-morons.

LOOOOOL

Y’ont fait RPA dès le début, mec, c’est gr8.

Sam, 23h07

Est-ce qu’ils font la toune du recyclage? 🤔

Marielle, 23h08

Tout le monde connaît toutes les paroles. MAIS PERSONNE CONNAIT CELLES DE AMADIT !?!?!

Sam, 23h08

Inexcusable.

Allôôôôô! / Photo: Marielle Normandin Pageau

Marielle, 23h35

Malaiiiiiise. Maybe vient de finir de jouer Downtown (au lieu de Kooga’s Trap lol) et un dude crie à pleins poumons (il a la même voix que Ricardo) «ON EST DES MINCES». #CRINGE

Marielle, 23h37

Bon live c’est L’île et c’est suintant.

Sam, 23h37

KANG KANG KANG KANG KANG

Marielle, 23h42

Bonne réponse. Le gars à côté de moi, non seulement son man bun ne cesse de se défaire DONC ses cheveux me collent dessus, mais y’a aussi un set de clefs accroché à ses pants avec un mousqueton qui arrêtent pas de me fouetter les os de la main. 

Sam, 23h43

Va falloir qu’il réserve le Centre Bell pour se couper les cheveux on dirait ben…

Marielle, 23h45

Fuck, chaque fois que tu parles du Centre Bell, je pense à lorsque j’ai décidé de ne pas aller voir Mixmania en show en 2003 et j’ai soudainement de forts remords qui remontent en moi 😭😭😭

Sam, 23h46

COMME LES CINQ DOIGTS DE LA MAIN. 

Marielle, 23h48

Alaclair vient de remercier DJ Manifest sinon «vous seriez là à attendre comme dans une fuckin bibliothèque» 😂😂😂

Oh et le micro de KNLO vient de semi-lâcher et Eman lui propose d’utiliser son micro #solidaritécute #belmont #bromont #bromance

Officiel lyfe / Photo: Marielle Normandin Pageau

Sam, 23h52

👌 Merci des détails. 

Est-ce qu’ils font leur habituel fou freestyle?

Marielle, 23h55

Ouais, mais on dirait que j’entends rien et je suis un peu trop distraite par les cheveux de mes comparses voisins qui me collent dessus… 

Marielle, 00h01  

Je viens de sauter à 5 pieds. Ils ont joué genre les 45 premières secondes de Fuck The Police de J Dilla, mais ils demandaient à tous de crier fuck la police #enfrançaissvp

Sam, 00h03

Doux souvenirs des Francofolies 2000 quand ils nous faisaient crier Fuck Da Police drette pipe à côté du poste de popo.

Marielle, 00h04

Parlant de popo, les toilettes sentent le pâté chinois post-coronavirus

Sam, 00h06

Tellement 2020, cet article.

Marielle, 00h07

Est-ce que tu sais c’est qui une des meilleures personnes dedans l’univers?

Sam, 00h09

Qui?

Marielle, 00h10

MAYYYBEE WATS

Sam, 00h11

Ouais ok. MAIS POUQUOI?

Marielle, 00h15

Genre, à Tetris en fait. Y’est dans le top. Ogden vient de nous apprendre ça.

Sam, 00h16

Géant

Marielle, 00h30

Pis là Ogden se cherche des amis pour jouer aux échecs. QU’EST-CE QUI SE PASSE icitte sti! 

Sam, 00h35

Les intérêts sur internet.

Marielle, 00h35

Faque y’ont fait l’album Vol.2 tel que mentionné. Quoi dire de plus?

😍/ Photo: Marielle Normandin Pageau

Sam, 00h36

Je commence un autre épisode de RPM

APRÈS-SHOW

Marielle, 00h37

Y’ont pas fait Calinours 😭 C’est QUOI que Claudette met sur le bedon de Claude?! HEIN?!!

Sam, 00h38

Tout est impossible de nos jours… 

Comment tu décrirais le show en yink une barz

Marielle, 00h41

Entrée ici fatiguée, sortie d’ici énergisée? OOOOOOHHHHH

Ogden aurait dû faire Flambant neu

Sam, 00h42

Où est le magicien quand on a besoin de lui?

Marielle, 00h43

Ouin. Sur ce je m’en vais me faire un bain avec 50 % de sel d’epsom, 25 % de fleur de sel caramélisée, 13 % d’H2O et 2 % de prières à Heath Ledger. 🤡

Fin. 

Générique.

Alaclair Ensemble/Photo: Marielle Normandin Pageau

TOP 2019 FRANCO positions 20 à 11

Fin d’année = renouveau. Greta Thunberg, notamment, doit se dire que 2019 lui a pas mal soufflé dans l’dos et que 2020 is the one. Nous autres, nos psychologues sont d’avis qu’on vit dans le passé. On n’est pas rendus à la nouvelle décennie. Voici donc la belle musique qu’on a vue naître en 2019: Les positions 20 à 11 de nos albums/EP francophones préférés de l’année.

20 Saratoga – Ceci est une espèce aimée

Avec ce deuxième album, Saratoga offre probablement une des plus belles collections de chansons du répertoire de ses deux membres Chantal Archambault et Michel-Olivier Gasse. Ceci est une espèce aimée, c’est des textes remplis de sincérité, des mélodies poignantes et sans doute l’un des albums les plus réconfortants de l’année. À écouter en prenant son temps un dimanche après-midi à regarder la neige tomber par la fenêtre. C’est feutré, c’est doux, ça nous rend nostalgique et amoureux. (RAPHAËL BOIVIN)

19 LaF – Citadelle

Avec Citadelle, LaF nous prouve qu’on peut chanter sur un album de rap et que ce n’est pas obligé de passer par l’auto-tune pour que ça sonne bien. Les gentils Bkay, Jah Maaz et Mantisse poussent la note sur les gentilles productions de BLVDR, Bnjmn. Lloyd et Oclaz pour nous offrir un album lumineux, positif et décomplexé qui peut plaire à un public de 7 à 77 ans, comme un bon jeu de société que toute la famille aime. Du gros fun, mais sans le danger! (NICOLAS SIMARD)

18 Safia Nolin – Reprise Vol.2

Cet album est sorti cette année durant mes vacances aux Îles-de-la-Madeleine avec ma mère et ma grand-mère. Inutile de dire qu’il fut écouté à maintes reprises durant les 15 heures de route qui nous séparaient de la maison au retour. Bien que ma mère ait trouvé que La soirée est encore jeune faisait passer la route plus vite que Reprises Vol.2, elle a trouvé vraiment audacieuse l’idée de reprendre Céline Dion. «Ça prend du courage et c’est bien fait», a-t-elle déclaré. Claudette, ma grand-mère, était pour sa part très heureuse de fredonner sa pref’ Marie-Denise Pelletier au sortir du traversier où elle avait peur que je scratche le toit de son auto. Cela dit, les pièces s’enchaînent comme des chants d’espoir, des ritournelles qu’on a assez chantées au karaoké pour pouvoir sing along avec Safia et ses chums de filles. Le piano d’Alexandra Stréliski et la voix de Pomme se mêlent à tout ça comme si ça avait toujours été prévu comme ça. On aime les chansons originales de Safia, mais personne ne gère la reprise comme elle. (ÉLISE JETTÉ)

17 Les Louanges  – Expansion Pack

Ce EP porte vraiment bien son nom. Tout en gardant le son RnB-franco-jazzy de son album La nuit est une panthère, ce petit bijou montre un désir d’éclater les frontières, d’expérimenter avec les sons, avec les styles et avec des gens. Les Louanges nous transportent dans un univers juste assez fucké su’é bords, où l’on retrouve des beats de trap, des rappeurs et les chill vibes de Vincent Roberge qui font du bien. (SARA-DANIELLE FAUCHER)

16 Robert Nelson – Nul n’est roé en son royaume

Y’a pas juste le ruisseau qui est motivé. Y’a aussi le Bobby Nel qui nous arrive par le chemin du roé avec un premier album flambant neu. Un projet plus sombre et personnel que dans le passé, mais qui prouve encore qu’il est dominant tel un Jacques Plante du rap Québ. En spectacle, il profite de la pièce Luciole pour expliquer ce qu’est le «Dutch Reach». Donc si tu sais pas c’est quoi en lisant ces lignes, please google that en l’honneur de Bernard Carignan! Peace. (FRANÇOIS LARIVIÈRE)

15 Eman – Maison

Eman complète avec une exceptionnelle intelligence sa transition de bum à pousseux de poussette, sur fond de pop ou de rap. Ses mots décrivent un quotidien rythmé par les engagements d’un père et d’un artiste conscient de ses forces, tout en aspirant à mieux. Une des grosses annonces est l’ouverture de son club de lecture nocturne post-trap: « Catch moi late night en train de lire un livre dans la cour». Il devrait y inviter l’humble french catholique François Legault pour qu’il commence à avoir du sens. (JULIEN ST-GEORGES-TREMBLAY)

14 Fred Fortin – Microdose 

Le Jeannois nous a fait l’honneur de la plus belle surprise de l’année avec cette dose macro de récits folk-rock. Les narrations au Je, sourires en coin question de désamorcer le blues, s’acoquinent des suspects habituels (Langevin, Lafontaine, Grass) qui complètent ici une Microdose plus sensible et moins pop que le précédent Ultramarr. On chouchoute déjà Fortin pour son total dénuement d’artifices – heureux de voir que rien ne le presse de saboter une formule gagnante. (JULIEN ROCHE)

13 Bleu Jeans Bleu – Perfecto

Y’a tu quelqu’un d’autre qui est pu capable d’entendre «hey» sans répliquer «t’es tu ben dans ton coton ouaté»? C’est probablement le hit de l’année, mais cette chanson n’est pas la seule à nous faire vibrer sur le troisième album de Bleu Jeans Bleu, Perfecto. Bien qu’ils aiment écrire des textes légers et humoristiques (ils parlent tout le temps de bouffe, je relate), les Bleus ont la composition savante et manient avec brio les grooves solides et les mélodies accrocheuses. Perfecto s’écoute d’une traite dans un road trip pour gueuler dans son char en dansant sur son siège (en cuir).  (SARA-DANIELLE FAUCHER)

12 Lary Kidd – Surhomme

Après avoir perdu le Contrôle sur son précédent album, Lary Kidd s’impose tel un Hercule des temps modernes avec ce second effort en solo. Réalisé par le tandem Ajust et Ruffsound, ce nouvel opus nous offre d’excellents beats qui n’ont rien à envier à ceux de nos voisins du Sud. Influencée autant par les productions lo-fi de New York que par les productions grandioses à la Kanye West, la réalisation permet d’assurer une certaine cohérence entre les titres malgré les différentes ambiances offertes. Lary Kidd livre ici ses textes les plus engagés, dénonçant dans le virage certains travers de notre société, sans toutefois se montrer moralisateur et démontre ici toute la justesse de sa plume. (NICOLAS SIMARD)

11 Alaclair Ensemble – AMERICA Volume 2

Après tous les projets 2019 d’Alaclair Solos, la gang de minces vient tout juste de nous livrer une galette surprise au seuil de nos portes sans faire Ding Dong. Cet album, qui a été écrit et enregistré lors de leur tournée, nous démontre encore une fois qu’ils sont aussi big que Céline sur la scène rap Québ. Autant sur l’Île qu’en banlieue, et même au ciel (surtout le 7ième), on s’crinque, on chill, on vibe dès les premières notes. Take a seat and enjoy because the soucoupe is about to pop off! (FRANÇOIS LARIVIÈRE)

À VENIR SUR FAV: 

La fête du MTelus: notre étude scientifique sur la salle avec le meilleur réseau en ville

Alors que certains pleurent encore le feu Métropolis et sa façade vétuste, d’autres ont plutôt décidé de célébrer les deux ans d’existence du MTELUS avec une grande kermesse de la musique québécoise. Pour l’occasion, TELUS (la compagnie, pas le rappeur célèbre pour ses longs outils) a confié les rênes du spectacle à un des ex-juges de La Voix.

Non, ce n’est ni Lara Fabian ni Éric Lapointe qui est en charge de la programmation de cette soirée, mais plutôt Alex Nevsky. Entouré de ses invités, Alex chantera et dansera dans une soirée aux allures de grande fête commanditée de la musique. Du moins, c’est ce qu’on nous promet et ce à quoi on espère avoir droit: une réception qui passera à la vitesse supérieure, tout comme le nouveau service d’internet résidentiel avec fibre optique offert par TELUS.

C’est donc un peu à reculons, mais piqués dans notre curiosité par la qualité des invités entourant le chanteur frisé, qu’on se rend au MTELUS. Le spectacle étant gratuit tout comme certains téléphones lorsqu’on s’abonne à un nouveau forfait avec données, une seule conclusion nous apparaît possible. Les célébrations seront à l’image de ces téléphones gratuits: pas les meilleures, mais ben corrects pour une soirée. De plus, ça nous donne une bonne raison de nous y rendre afin de tester notre ligne pour voir si les services de télécommunication sont vraiment meilleurs au MTELUS depuis le changement de nom.

Photo: Nicolas Simard

Dès notre arrivée, on reçoit un accueil des plus chaleureux de la part de TELUS.   

Photo: Nicolas Simard

Probablement des nouvelles antennes pour optimiser le réseau en cette soirée de festivités.

Les jeunes Kirouac et Kodakludo ouvrent cette soirée et leur musique de type «camp de vacances» incite beaucoup de leurs fans à taper des mains à contretemps pendant tout leur show.

Photo: Nicolas Simard

On est d’ailleurs surpris par le nombre de chansons faisant l’ode au cannabis alors que la plupart de leurs fans ne pourront plus en consommer à partir du 1er janvier 2020. On est aussi surpris par la moyenne d’âge des gens au balcon, oscillant aux alentours de 12 ans et demi. Derrière, sur scène, les invités arrivent peu à peu et s’installent au bar monté sur scène pour l’occasion. Des vraies allures de fête!

Enfin! Alex Nevsky débarque sur scène accoutré comme Coeur de Pirate lors de sa remise du prix pour l’album hip-hop de l’année. «Le moment que l’on attendait tous», selon l’animatrice de la soirée. Alex ouvre plutôt la soirée en admettant lui-même que son plus grand talent est de composer des refrains pleins d’onomatopées. On ne peut qu’être d’accord avec lui.

Photo: Nicolas Simard

Alors que les invités se suivent, on quitte prendre une petite pause pendant la performance de la famille Ouellet: Karim et Sarahmée. Malgré une atmosphère très rock et très cuivrée, on penche plutôt vers des cosmos dans une ruelle adjacente et on manque le spectacle de Benny Adam à notre grand désarroi.

Photo: Nicolas Simard

Lorsqu’on revient en salle, Alex Nevsky a changé de costume, puisque qui dit fête dit costume, et il arbore maintenant un magnifique habit qui se veut un hommage à l’Halloween raté de cette année. Pendant une pluie de confettis témoignant qu’Alex n’a sûrement pas signé le Pacte, celui-ci déclare sans aucune gêne: «Avez-vous senti la connexion?». Il s’agissait sûrement d’une demande de TELUS afin de promouvoir le nouveau réseau d’internet résidentiel.

Photo: Nicolas Simard

C’est alors que se produit une des plus grandes surprises de la soirée, l’apparition de Yes McCan afin d’interpréter son plus grand succès: Désirée tiré de la trame sonore de Fugueuse. Alors qu’on le croyait mort ou ayant abandonné le rap pour toujours, Yes nous annonce son nouveau single au titre fracassant: Fugueuse 2. On en déduit donc que Fugueuse 2, ça s’en vient bientôt et que M. McCan fera encore partie de la distribution. On capote!

Photo: Nicolas Simard

Le spectacle se termine avec des habitués des spectacles gratuits un peu partout en ville, Alaclair Ensemble. En se retournant vers l’arrière de la salle, on se rend compte qu’on n’est plus qu’une centaine dans le MTELUS et on comprend les gens qui ont quitté avant la fin de cette éprouvante soirée.

Photo: Nicolas Simard

On pensait avoir tout vu lors des précédentes performances d’Alaclair, mais la troupe de post-rigodon bas-canadienne avait encore un tour dans son sac. À la surprise générale, les rappeurs décident d’inviter trois rappeurs inconnus du public qui se font sûrement payer leur facture de cellulaire par leurs parents vu leur jeune âge. 

En terminant la soirée, on profite du moment pour tester la réception cellulaire à l’intérieur de la salle de spectacles avec le meilleur réseau en ville et on vous laisse ici les résultats scientifiques de notre étude. Chaque note est attribuée selon le nombre de petites barres de réseau disponibles aux endroits spécifiés. Merci TELUS!

Vestiaire: 1/5

Parterre: 2/5

Balcon: 4/5 

Toilettes: 5/5 aux urinoirs, 2/5 à l’intérieur des cabines

Le Premier Gala de l’ADISQ: trash métal et père Noël

En arrivant au MTelus mercredi soir, la première personne qu’on a vue, c’est le père Noël. Certains diront que c’était Nicolas Noël pour sa nomination dans la catégorie Album ou DVD Jeunesse pour Les livres des enfants du monde, mais dans tous les cas, il nous donnait vraiment envie d’aller nous assoir sur ses genoux pour demander un Xbox. Voici notre retour sur le pré-party-de-Noël-de-l’Halloween-de-l’industrie-de-la-musique.

Le père Noël/Photo: Élise Jetté

Le numéro d’ouverture nous donne d’abord la chance d’applaudir très fort et en même temps Pierre Lapointe, Voivod et Éric Lapointe. La dernière fois qu’on a vu autant de diversité, c’est dans les pubs du NPD.

«Maman et papa Voivod, ça fait quatorze albums qu’ils sortent (depuis 1982)», explique Pierre Lapointe, à ceux qui n’auraient pas été élevés dans le merveilleux monde du trash métal.

Pierre y va ensuite d’un résumé de la dernière année qui contient notamment ceci:

«Cette année, Yannick Nézet-Séguin a signé un contrat à vie avec l’Orchestre Métropolitain. Qui fait ça?», demande Pierre Lapointe, ahuri devant ce mariage civil orchestral. 

Il explique ensuite aux novices-nommés «comment ça marche», le party de dimanche prochain: le Gala de l’ADISQ. Il dit entre autres que la soirée peut finir :

a) dans un bain avec Ariane Moffatt

b) en apprenant à fumer du pot avec Luc De Larochellière

c) etc.

C’est dans cet esprit qu’il énonce son fantasme du party de l’ADISQ de dimanche prochain: «Loud est assez réservé. Ça lui ferait du bien de sortir de sa coquille. Si quelqu’un peut le faire partir un petit train sur la piste de danse…», demande Pierre.

Quand À Jamais de Ginette Reno est couronné Album – Meilleur vendeur, Tout le monde attend impatiemment le commentaire sexu-cochon de Mme Reno. C’est son style. 

«Pierre, tu sais comment je t’aime», dit-elle plutôt à l’animateur de la soirée. Ginette aurait-elle troqué les jokes de cul pour les remarques d’amour? Est-elle en train de devenir plus sérieuse avec l’âge? On espère que non. 

La famille d’Alaclair Ensemble est le Vidéoclip de l’année. Dans la salle de presse, les boys s’envoient des «c’est toi qui me fais briller», «non, c’est toi qui me fais briller». C’est plus doux que vous pensez le rap.

Alaclair Ensemble/Photo: Élise Jetté

La moitié des gars suggèrent que le chèque octroyé avec le trophée sera réinvesti dans un autre clip. L’autre moitié affirme que ça servira à payer les couches et le CPE.

«Jamais vu quelqu’un payé aussi cher pour une chemise grise», disent les gars à propos du vêtement de Maybe Watson.

Délivrance d’Éric Lapointe est l’Album rock de l’année. «J’ai chaud», annonce Éric en montant sur scène.

Le duo qui monte récupérer le trophée d’Album ou DVD jeunesse pour La course des tuques est vraiment heureux. Ils disent le mot «extraordinaire» onze fois.

Extraordinaire duo/Photo: Élise Jetté

Ines Talbi frôle l’anévrisme en récoltant deux prix pour le projet La Renarde, un hommage à Pauline Julien: Spectacle de l’année – Interprète et Album réinterprétation. «Sophie Cadieux m’a prêté une robe. Salut Ginette Reno», dit-elle alors qu’on l’empêche de savourer son deux minutes à grands coups de «bip-bip-bip» de sortie de scène. Au moment de la photo en salle de presse, le groupe crie «Pauline» au lieu de «sexe». Il y a tellement de respect ici.

La Renarde/Photo: Élise Jetté

Le Black bloc vient faire une perfo de Safia Nolin, puis c’est le moment de remettre le trophée d’Album traditionnel de l’année.

Safia?/Photo de télé: Élise Jetté

C’est Notre album solo par Le Vent du Nord et De Temps Antan qui l’emporte. «Ce qu’on fait, c’est votre musique nationale», déclare-t-elle. Ce sont eux les responsables du retour en force du Bloc. Pas Éric Lapointe.

Le Vent du Nord et De Temps Antan/Photo: Élise Jetté

Charles-Richard Hamelin ne laisse aucune chance à personne en musique classique et repart avec les deux statuettes (Classique soliste et petits ensembles et Orchestre et grands ensembles). C’est vraiment un gars avec qui il fait bon être «ensemble». «Il est bien conservé pour son âge», remarquons-nous alors qu’il monte sur scène au moment où on dit que Beethoven gagne pour Sonates pour violon et pour piano no. 6, 7 et 8

L’Album jazz de l’année est celui de Dominique Fils-Aimé. Puis Alexandra Stréliski part avec le Félix d’Album instrumental de l’année. «Aimez-vous donc», dit-elle en fin de discours.

Alexandra Stréliski/Photo: Élise Jetté

Pierre Lapointe revient sur scène pour expliquer aux novices comment faire une invasion de domicile pour créer l’after-party de l’ADISQ. Fallait être là pour avoir le truc.

Souldia passe Go et réclame 5000 $ pour avoir été le préféré parmi ceux qui sont nommés pour la première fois.

Quand on remet le prix d’Album country de l’année, tout ce qu’on remarque, c’est qu’un album (qui n’a pas gagné) s’appelle Quand on s’est rencountry.

Paul Daraîche et sa famille gagnent le trophée. 

Millimetrik s’en retourne avec le prix d’Album électro et Simon Leblanc gagne le prix d’humour du gala de musique.

Jesse Mac Cormack/Photo: Élise Jetté

Florent Vollant s’exécute puis Jesse Mac Cormack gagne Album de l’année – anglophone pour Now. «Ça va être beau dans mon studio. Criss. Merci. C’est cool», dit-il.

Hubert Lenoir/Photo: Élise Jetté

Les remerciements de Milk and Bone pour Spectacle anglophone de l’année sont exécutés par Pierre Lapointe juste avant qu’on dise à Hubert que c’est lui qui a le plus rayonné hors Québec cette année. «Ça fait deux secondes que je suis dans le paysage, donc merci», dit-il. En salle de presse, il rangera cérémonieusement son trophée dans sa mallette d’homme d’affaires plutôt que dans sa bouche.

La mallette/Photo: Élise Jetté

Rapadou Kreyol de Wesli est l’Album de musique du monde de l’année et The Ballad of The Runaway Girl d’Elisapie est le meilleur Album – autre langue, un trophée qui fait réellement tomber tous les stigmas (?)

Wesli/Photo: Élise Jetté
Elisapie/Photo: Élise Jetté
Les Louanges/Photo: Élise Jetté

L’Album alternatif de l’année et le Choix de la critique, c’est La nuit est une panthère de Les Louanges, un album qui n’est pas facile à prononcer pour le Canada anglais comme on a pu le constater durant toutes les étapes du Polaris. «J’ai trouvé sur ma route un autre Félix. Félix Petit», explique Vincent Roberge, reconnaissant envers le gars qui l’a aidé à faire son album.

«Bravo à tout le monde aussi», s’exclame-t-il avant de quitter la scène. Tout le monde, tout le monde? Merci, Vincent. On va le prendre. Et bon anniversaire.

Tu pensais que c’tait LIT, mais c’tait (pas) si LIT

Épicentre du rapgame pour une soirée, c’est sur les Plaines que je décide de passer mon vendredi soir. Malheureusement «P’tite pompe» (surnom affectueux donné par Robert Nelson) doit annuler pour cause de retards de transport. Une déception de courte durée puisque la brigade minceur arrive à la rescousse. Suivront du jazz, un défilé Gucci et un TedTalk sur la logique stoïcienne. Ça sera TURN UP sur un moyen temps, bruh!

Alaclair Ensemble 

Tu pensais que c’tait Lil Pump, mais c’tait pas ça que c’tait! 

Alaclair Ensemble

En plus de sauver la programmation, Claude Bégin revend aussi des bracelets à l’entrée VIP. Ne vous fiez pas aux chiffres de vente du vendredi, ils sont clairement dopés, contrairement à Claude.

Spectacle à l’énergie solaire d’Alaclair Ensemble / Photo : Julien St-Georges Tremblay

On est en 2019, tout est rendu légal. L’oxygène. Le soleil. 

Robert Nelson

Après l’incroyable Pas besoin d’Eman en solo, la troupe embarque sur scène et enchaîne avec facilité les nombreux succès de sa dernière galette. Le son des instrumentaux sort avec force devant la foule excitée et déçue de ne pas pouvoir voir sa petite pompe. On perd parfois la voix de certains MCs, principalement Robert et son flow rapide.

Shout out Lil Pump pis les States. Pour vrai, des fois les States… Mais pour ce qui est de la musique, shout out! Pour vrai, sur la tête de ma mère j’te l’jure: Shout out les States! Shout out le Japon!  

KNLO – Citoyen du monde

En bons joueurs les minces Bas-Canadiens lancent des fleurs à la p’tite pompe tout au long de leurs 45 minutes survoltées. Ils semblent même connaître la véritable raison de son absence que KNLO explique dans un passage de chanson à répondre cryptique: «J’ai tellement. Accident. Passé du weed aux douanes.»

Jazz Cartier

Rappeur du Haut-Canada arrivant directement de Raptorsville, Jazz se présente avec énormément d’énergie et ne ralentira jamais.

Constamment actif sur le web / Photo: Julien St-Georges Tremblay

Soucieux de l’hydratation de sa foule il lui lance à plusieurs reprises de l’eau en même temps qu’il saute partout. Organisateur hors pair, il s’assure que des moshpits se forment un peu partout sur les plaines. Ça fonctionne tellement bien que la poussière semble l’importuner à plusieurs reprises. J’espère qu’il a apporté un bain de nez.

Un spectacle survolté qui donne le goût de découvrir son catalogue de trap torontois.

Gucci Mane Gucci Mane Gucci Mane

Expérience d’absurde de passer plus de 45 minutes devant un torse photoshoppé Photo: Julien St-Georges Tremblay

Légende d’Atlanta, amateur de crème glacée, Gucci Mane fait son entrée sur une scène canadienne pour la première fois de sa carrière. Il semble très fier de nous montrer son torse, mais sinon il n’énergise pas beaucoup la foule comparativement aux Canadiens avant lui. Les visuels en arrière-plan de type «collage d’album de fin d’année» et celui reprenant l’esthétique des Simpsons sont drôles, mais au final c’est une prestation plutôt monotone.  Il joue ses succès trap, qui se ressemblent tous un peu, en marchant de long en large sur la scène. Lorsqu’il n’est pas accompagné de sa propre chanson, sa voix est presque agressante. Une prestation karaoké insipide.  

Logic 

La bouche de Logic est probablement commanditée par Bell tellement elle est rapide/Photo: Julien St-Georges Tremblay

Même si je suis presque endormi par Gucci, je décide de rester pour découvrir le jeune premier de classe du rap. Dès le départ, Logic veut nous prouver une chose: il sait rapper vite. Et c’est très vrai, c’est un impressionnant gymnaste lyrical.  Bien que talentueux, il nous laisse avec l’impression de changer de style comme un caméléon, sans qu’on comprenne ce que ça ajoute. Slimshady – Kendrick Lamar – Ghostface Killah – Migos, il imite tout le rapjeu.

Un peu de la même manière que Kendrick Lamar en 2017, il joue à la diva en répétant plusieurs fois que la foule n’est pas à son goût. On ne lui donne pas assez d’énergie ou on ne chante pas assez ses refrains. Vraiment désolé Sir Robert Bryson Hall II de ne pas mériter ton talent.

Même si je ne suis pas convaincu par Logic (même si c’est indéniable qu’il a un talent technique impressionnant), je reste jusqu’à 23h…Grave erreur puisque je n’arrive pas à rentrer au manège militaire pour assister à l’after-FEQ d’Alaclair Ensemble. Ça m’apprendra à écouter la logique.

Mes shouts out personnels

Shout out à «Gaël»! Pendant la prestation d’Alaclair Ensemble il s’occupait de son chummy «David» qui ne gérait plus son corps mou comme un tas de guenilles ni sa sacoche de torse qui semblait vraiment inconfortable.

Des secrets d’une douce amitié Photo: Julien St-Georges Tremblay

Shout out à «Joanie»! Elle s’est prise en photo debout sur la foule avec son vape. Grosse coordination.

Shout les tresses de Lil Pump! Elles sont parvenues à traverser la frontière, pas au complet, mais presque!

P’tite pompe? Photo: Julien St-Georges Tremblay

Shout out le hype man de Gucci Mane! Il a rempli son fil Instagram de la foule des Plaines, seul sur la scène et l’air absent, pendant 10 minutes avant l’entrée de l’homme de luxe. Un divertissement de qualité.

TOP 2018 FRANCO positions 10 à 1

La fin d’année, c’est le moment de repartir à neuf, comme Yes Mccan, avec un nouveau nom, notamment. En grands nostalgiques, on préfère encore parler du passé. Voici les positions 10 à 1 de nos albums/EP francophones préférés de l’année.

10 Jérome 50 – La Hiérarchill 

Dans la vie, il ne faut pas trop se prendre au sérieux. Jérôme 50 l’a très bien compris et nous le démontre habilement sur La hiérarchill. La drogue, le chillage, le sexe: voici une ode à une vie sans tracas où l’on se sacre pas mal de tout. Pour ceux qui ne veulent pas vieillir et rester de vieux ados. Un album à écouter pendant un trip de bouffe. (MATHIEU AUBRY)

9 Jesuslesfilles – Daniel 

Daniel, c’est 27 minutes de rock garage pop à souhait. Daniel est ironique, un homme de peu de mots, il joue de la guitare crasseuse, il a une voix nasillarde et il est «comme personne». L’album transporte l’auditeur dans un joyeux bordel bruyant. Le chanteur Martin Blackburn et sa troupe ne font pas que du gros bruit. L’œuvre est en fait très pop, les mélodies restent en tête et s’enchaînent naturellement. On a droit à un disque homogène très bien fignolé. On adore les voix hautes-perchées de Blackburn et de Yuki Berthiaume-Tremblay. S’harmonisant l’une à l’autre, elles sont irrésistiblement irrévérencieuses, voire arrogantes à la sauce punk. Un bon coup de l’année! (MATHIEU CATAFARD)

8 Safia Nolin – Dans le noir

D’une honnêteté bouleversante, la voix de Safia apporte un peu de réconfort à travers la mélancolie des paroles sur Dans le noir, un album magnifique d’un bout à l’autre. Lesbian Break-up Song aura à jamais sa place dans ma playlist de jours de pluie. (CAMILLE AVERY-BENNY)

7 Salomé Leclerc – Les choses extérieures 

Les quatre ans d’attente depuis 27 fois l’aurore auront valu le coup avec son premier projet comme réalisatrice à part entière tout en jouant la quasi-totalité des instruments. À l’occasion, on peut déceler des sons ambiants rappelant même l’oeuvre de Jean-Michel Blais. Reste que la voix demeure son outil principal présentant une justesse, une pureté, une profondeur et une délicatesse en simultané. Et tout cela se ressent parfaitement lorsqu’elle se livre sur scène! Même si elle avait le plein contrôle de son oeuvre, elle a souhaité s’entourer convenablement de génies tels que Félix Dyotte et Antoine Corriveau. Le résultat est frappant et donne de loin son meilleur projet dans un parcours quasi sans faille. Salomé, on a clairement besoin de ton équilibre! (FRANÇOIS LARIVIÈRE)

6 Obia le Chef – Soufflette 

Véritable vétéran de la scène locale, Obia le Chef a administré une sévère soufflette au rapgame cette année grâce à la sortie de ce premier album paru sous 7e Ciel. Le genre de claque qui laisse une belle grosse marque. Notamment propulsé par des ingénieuses prods de High Klassified, Kaytranada, DoomX ou Benny Adams, le emcee montréalais d’origine haïtienne a proposé sur ce projet aux sombres sonorités une formule plus accessible, passant du trap contemporain à l’afro-beat, tout en gardant sa plume incisive axée sur les punchlines (on se remet d’ailleurs encore des grosses lines de Corn Flakes et de salade de chou). Un album qui frappe la cible en plein centre! (ALEXANDRE DEMERS)

5 Choses Sauvages – Choses Sauvages 

Rock pour amateurs de jazz. Poésie surréaliste pour amateurs de Doritos. Mathématiques pour amateurs de postpunk. Danse sociale pour amateurs de rouli-roulant. (JULIEN ST-GEORGES TREMBLAY)

4 Hubert Lenoir – Darlène 

Darlène, c’est de la bonne pop originale et bien ficelée qu’il fait bon écouter sans relâche. J’ai Fille de personne II pognée dans la tête depuis février, pis je suis même pas fâchée. (CAMILLE AVERY-BENNY)

3 Alaclair Ensemble – Le sens des paroles 

Tu penses qu’ya rien qui s’donne sur la scène hip-hop locale? Le sens des paroles, c’est la famille Alaclair qui fout l’incendie, qui “ripa” pis qui shoot de partout pour remettre les pendules à l’heure. Les minces ont le pied sul gaz de 0 à 120 so quick jusqu’à s’en échapper d’la sauce à spaghat’ sur son gilet propre. Clairement le projet le plus dope depuis 4,99$ et qui donne un album plus real, mais quand même clean à la fois!! Pas besoin de suck un FLX pour se faire reconnaître par la paroisse rap québ! Un nouveau classique à mettre sous l’arbre à bébains de Noël. (FRANÇOIS LARIVIÈRE)

2 Les Louanges – La nuit est une panthère 

Je chante quelques tounes à tue-tête quand je passe devant le Belmont en auto et qu’il y a une file devant. Cependant je les chante aussi dans toutes les autres situations de ma vie. Un peu de funk, hip-hop, jazz fusion… J’ai pogné un gros kick sur son art. J’ai appris qu’il était vraiment fan de Frank Ocean, peut-être pas autant que moi, mais ça prouve que nos intérêts artistiques se rejoignent. (MARIELLE NORMANDIN PAGEAU)

1 Lydia Képinski – Premier juin 

Si le 1er juin, c’était la fête de Lydia, on profite de la fête du petit Jésus, dans quelques jours, pour souligner l’année incroyable de l’artiste en la hissant nous-mêmes en haut de l’échelle des bons albums. Quand on écoute les textes, on sait qu’elle est allée à l’université. Quand on écoute les arrangements, on comprend le travail qui a permis de rendre l’appareil beaucoup plus rock que lors de la parution de son EP. Blaise Borboën-Léonard et Stéphane Lemieux à ses côtés, elle évoque plusieurs éléments culturels majeurs et elle dessine des univers uniques à chaque pièce, ces dernières devenant autonomes et voyageant adéquatement en solo. Je profite de l’occasion pour saluer la mère de Lydia, l’une de mes plus grande fan. Au lancement, elle a dit: «C’est mon anniversaire d’accouchement» et en tant que journaliste de terrain, il n’y avait pas grand-chose de plus délectable à rapporter. Merci et félicitations pour cette naissance qu’on peut comparer à celle du Messie. (ÉLISE JETTÉ)

Voyez les positions 20 à 11

À VENIR SUR FAV: 

  • TOP 2018 ANGLO/INSTRU POSITIONS 20-11 – jeudi
  • TOP 2018 ANGLO/INSTRU POSITIONS 10 à 1 – vendredi

La playlist de QS: 10 chansons pour Manon Massé et GND

Ce sont les derniers jours de la campagne électorale, les bus se font aller, le train médiatique est dans son dernier blitz et les dés sont jetés, tranquillement pas vite. Alors que la CAQ continue de se crisser de Montréal, que Couillard tente de nous faire croire qu’il va faire faillite dans les prochaines années tellement il est moins riche que Legault, que Lisée est sur une bulle conspirationniste, que QS pelte des nuages et que les tiers partis continuent de virtuellement pas exister dans les médias et ici aussi, Feu à volonté s’est questionné: Que peuvent donc écouter ces politiciens pour continuer à se motiver, à quelques jours du scrutin non anticipé?

Nos rédacteurs sont allés voler les iPod des instances de chaque parti pour vous dévoiler la vérité sur les goûts musicaux de chacun! Aujourd’hui: la playlist de Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, porte-paroles de Québec Solidaire.

Guimn Sovietskogo Soïouza – Aleksandr Alexandrov & Sergueï Mikhalkov

Manon Massé l’a dit: si vouloir un meilleur sort pour les Québécois, c’est être marxiste, ben QS est marxiste. De toute façon, on l’avait toujours soupçonné. Et si le Parti communiste, lui, a décidé de soutenir le PQ cette année, que les marxistes-léninistes roulent leur bosse en solo et que les trotskistes savent pas trop comment exister, ben QS rassemble tous ceux qui s’en foutent et qui prônent juste le partage et la communauté. Pis, dans tous les cas, quoi de mieux que de la bonne vieille musique soviétique pour se lever le matin, hein? À part un café, mettons…

Blame it on the BabyDonzelle

Celle-là, on la sait de source sûre, pour avoir vu Manon danser comme jamais, c’est-à-dire twister sa canne dans les airs, assise sur un banc, sur cette toune à Rouyn-Noranda. Eh oui, le FME aura rallié, par ses effluves de party, même les instances solidaires. Difficile de faire mieux, surtout que les filles du band étaient déguisées en vagins géants!

Quand même cleanAlaclair Ensemble

Le collectif a officiellement donné son appui au parti à une couple de reprises, dont au rassemblement solidaire à Québec, le 14 septembre. Les gars ont joué des tounes entre deux speachs de Sol Zanetti et d’interventions de notre consoeur journaliste et star marxiste Émilie Rioux, et ça a l’air que GND tripe ben gros parce qu’on l’aura vu quitter son straight edge habituel pour lâcher son fou, aka faire du body-surfing sur du gros rap. Props!

Brosse brosse brossePasse-Partout

https://www.youtube.com/watch?v=peh0v7PeQe0&t=20s

En attendant une assurance dentaire gratuite pour tous, voici les recommandations officielles de QS pour la population du Québec.

Vraiment beauLes Trois Accords

Si Manon rase un jour sa moustache, je m’engage solennellement à lui chanter cette chanson en loop jusqu’à ce qu’elle repousse, en adaptant la toune au féminin.

Rêver souventJimmy Hunt

Quand il propose de nationaliser le pelletage de nuages, QS propose surtout de croire en ses rêves et en ses moyens collectifs. En effet, le rêve est important pour progresser dans la vie. Comme hier quand j’avais faim avant de me coucher et que j’ai rêvé que je mangeais des ramens. Et ben en me levant ce matin, j’ai déjeuné aux ramens et je me sens pas super bien depuis, mais au moins je n’ai plus faim. Sinon, Jimmy Hunt rêve lui aussi parfois et il est plus pertinent que moi je crois.

Anéantir le dogmeVulgaires Machins

Eh non, les Vulgaires Machins n’ont pas écrit que des tounes sur la coke (probablement la cause de la pénurie qui sévit au Québec d’ailleurs) ou sur des chats qui vomissent, que nenni! Ils ont aussi ben des tounes politiques dont on se souvient moins parce que c’est moins intéressant comme sujet. Les Visionnaires Machins, qu’ils devraient s’appeler en fait.

Take the Power Back Rage Against the Machine

QS ne formera peut-être pas le prochain gouvernement, mais les prédictions actuelles sont assez bonnes, pour un parti qui n’avait jamais fait élire plus de trois députés dans une élection. Ça présage bien pour 2022, surtout que le PQ ne sera probablement plus là pour diviser le vote… En attendant, QS propose surtout de redonner le pouvoir aux citoyens, pis ça, ben c’est une idée qui n’existe pas juste au Québec en 2018. Non, madame, Zack de la Rocha et son guitariste white trash y avaient déjà réfléchi en 1991!

MladicGodspeed You! Black Emperor

Des fois, Gabriel feel nostalgique. Il s’ennuie des grandes révolutions et nous ramène direct au programme de la CLASSE en 2012 et à la gratuité scolaire. On lui suggère fortement de se taper cette douce écoute de musique fâchée, de bruits de casseroles et de klaxons pour se remettre dans le bain et se motiver encore plus, gracieuseté du band le plus anticapitaliste ever. Toute est dans toute.

Et voilà, c’est tout pour cette playlist adressée aux deux portes-par………..

Bonjour, Québécois et Québécoises! Ici Jean-François Lisée, chef du Parti Québécois, en compagnie de la femme invisible, Véronique Hivon. J’ai highjacké le clavier de Mathieu, question de vous livrer un message important: Québec solidaire vous ment! Leur alliance avec les Illuminatis, les franc-maçons et les gestionnaires du Groupe Tazor leur ont permis de vous cacher leur vrai chef toutes ces années. C’est un puissant syndicaliste et un menteur déconnecté de la réalité et cette supercherie se doit d’être dénoncée. Voici donc la chanson, un classique québécois composé ici-même par nos artisans nationaux, qui représente le mieux cette situation:

Les rois du mondeRoméo et Juliette

Merci,

Jean-François Lisée

Le buffet: Souldia à toutes les sauces

Chaque semaine, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

Non, mais, pareil, grosse semaine pour Souldia. En plus d’être responsable d’un verse discuté à Radio X dans le dernier single d’Alaclair Ensemble…

…il annonce la sortie pour la fin octobre de son album Survivant, duquel est tiré cet extrait sorti en juillet. Trop fort, pareil.

 

Rayannah aussi se tient bien occupée, lançant un deuxième single pour son nouvel album.

Aussi inattendu, mais vraiment plus positif qu’un Feu de forêt, Antoine Corriveau a dévoilé le titre homonyme de son prochain EP vendredi dernier.

Jeune chouchou de l’heure, Soran présente son nouvel EP grâce au titre Emma.

Concluons avec Sabrina Sabotage et son Coeur de robot en dessert.