Saint-Jean-Baptiste: 10 chansons québécoises qui suscitent des questions

C’est la fête des Québécois.es, journée de tous les possibles pour les astres (c’est la pleine lune à soir), pour l’espérance et pour le Canadiens. Meilleure journée de l’année pour revisiter certains classiques du répertoire musical national. Chaque fois qu’on fait ça, on se rend compte que ça suscite des questions, quand même, des textes des années 90-00. Voici notre playlist de la Saint-Jean de chansons pas reposantes parce qu’on aurait une série de questions à poser après chaque écoute.

On jase de toi – Noir Silence

Le texte dit «On veut juste pas qu’y t’arrive de tort. Pis surtout c’est qu’les voisins commencent à jaser». Doit-on conclure que les parents se soucient davantage de l’opinion des voisins que du bien-être de leur enfant?

Dégénérations – Mes Aïeux

Une chanson qui dit: «Pis ta mère en voulait pas (d’enfant); toi t’étais un accident.» Le moment où tu annonces à ton enfant que son héritage n’existe plus n’est pas nécessairement le même jour où tu devrais lui dévoiler qu’il n’était pas un enfant désiré.

Heureux d’un printemps – Paul Piché

«J’pense au bonheur des gens j’sais ben qu’ça va pas durer», dit Paul. Problème d’attitude Paul?

En berne – Les cowboys fringants

Chanson de 2002 qui aura donc 20 ans l’an prochain. Toutes les problématiques évoquées dans la toune sont encore d’actualité. Inquiétant pour tous ceux qui croient au pouvoir des chansons engagées, non?

À l’enfant que j’aurai – Okoumé

«On ira boire un bière j’te chanterais la chanson que j’ai écrit quand j’ai oublié d’mettre un condom», peut-on entendre à la toute fin de la pièce. Ne pas mettre de condom n’est pas un oubli, le cass’. C’est toujours un choix. C’est souvent le mauvais choix.

Ailleurs – Marjo

Marjo y chante la phrase «si tu pouvais m’emmener là où ça sent bon», ce qui éveille un questionnement quant à l’endroit où elle se trouve. T’es où, Marjo, pour que ça pue de même?

Comme tu me l’as demandé – Laurence Jalbert

Toute bonne playlist de Saint-Jean se doit de contenir du Laurence Jalbert et quoi de plus représentatif de la société dans laquelle on vit qu’une chanson qui parle d’un homme qui a une emprise maladive sur une femme. «J’ai ôté de mes yeux les masques comme tu m’l’as demandé», chante Laurence ici, de quoi nous inquiéter quand en sa manière de porter son masque à l’épicerie.

Une chance qu’on s’a – Jean-Pierre Ferland

«Tu fais des boules de lumières avec tes p’tits doigts. Tu fous la trouille aux hiboux.» J-P, on parle de quel matériau exactement qui fait des boules de lumières? Et si cette personne chère à ton coeur fout la trouille aux hiboux, c’est pas nécessairement un compliment que tu lui fais, là.

Calvaire – La Chicane

Du bon Boom, ça a sa place dans la liste de Saint-Jean. La seule question, c’est, dans la phrase «Astheure tu « m’orgards » pis tu ris», ça aurait-tu été si difficile que ça de dire «m’regarde». Ça n’affecte aucune rime en tout cas.

Parle-moi d’toi – Kaïn

«Parle moé pas des femmes, non c’est l’plus grand mystère que Dieu a mis sur la terre», nous chante-t-on ici. LE plus grand mystère? La femme? LE plus grand? Essaye L’Atlantide, Stonehenge, les statues de l’Île de Pâques, le secret de la Caramilk, le monstre du Loch Ness, le triangle des Bermudes…

Bonne Saint-Jean!

1 comment on “Saint-Jean-Baptiste: 10 chansons québécoises qui suscitent des questions

  1. Gaétan Ayotte 5 novembre 2021 at 10:44

    Bon il me semble que la St-Jean Baptiste on est rendu à la FÊTE Nationale, svp pour l’an prochain on laisse le petit mouton de côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *