Entrevues de crise, série balcons: dope.gng

Le duo dope.gng présentait aujourd’hui le nouveau single Flowers, produit par Jehblu, le deuxième extrait du prochain album Drogue Maison. Il y a quelque temps, on a bravé un rassemblement illégal dans Hochelag’ pour visiter le duo qui, par chance, habite sous le même toit.

dope.gng/Photo: Élise Jetté

Un lyric video de la nouvelle toune a été fait par Axel Lauhon

Élise: Dans quel état d’esprit êtes-vous ces temps-ci?

Marven: On a un studio ici donc on peut travailler sur nos shits, aller sur notre toit, aussi. Ça va assez bien.

É: Réussissez-vous à être créatifs?

M: Ça dépend des jours. Des fois je suis motivé, des fois je suis zéro motivé. C’est complètement un ou complètement l’autre.

É: À part les Francouvertes avortées, ça a contrecarré des plans, la pandémie, pour vous?

M: On avait un show à Sherbrooke avec Kirouac qui a été annulé.

Victor: C’était notre premier gros show en région donc ça nous a assez déprimé. 

É: Comment sort votre créativité ces temps-ci?

M: Je fais de l’aquarelle. Ma blonde m’a montré les bases d’Illustrator, aussi.

V: On cuisine pas mal!

É: Vous mangez quoi?

M: Hier, j’ai mangé de la bavette et des légumes sautés avec feta.

V: Tofu sriracha avec des oranges.

É: Éclectique! Le confinement rend les gens fous. C’est quoi votre dernière folie?

M: Faire de l’acide.

É: Drôle d’idée.

M: Ça s’est bien passé, on a pris une petite dose. On a enlevé les couvertes du lit pour faire des backflips. J’ai eu mal au dos pendant deux jours.

É: Laquelle de vos chansons aiderait le plus les gens à se remettre de ce qui se passe en ce moment?

V: Notre single sorti aujourd’hui.

M: Sinon Day 1.

É: Vous, vous écoutez quoi en ce moment? Ha oups, y’a de la musique qui joue dans votre ruelle. C’est quoi? C’est-tu déjà la St-Jean?

Voir cette publication sur Instagram

Ce qui se passe dans la ruelle de @dope.gng

Une publication partagée par feuavolonte (@feuavolonte) le

É: Vous écoutez quoi à part ce qui se passe dans votre ruelle?

M: La musique fait partie de mes habitudes de déplacements donc j’en écoute moins 

V: Moi, j’ai recommencé à écouter du hardcore.

É: Si vous pouviez faire un show sur n’importe quelle scène, ça serait où? 

M: Sur notre toit. On l’a déjà fait. Quand il fait beau, on voit Montréal au complet. On voit la Tour Eiffel, eeeeh le stade Olympique, je veux dire.

É: C’est quoi la chose que vous avez le plus hâte de faire quand vous allez pouvoir sortir? 

V: Les bars, ça nous manque. On a hâte de faire un show, voir du monde, faire des clips.

É: Le dernier show que vous avez vu c’était quoi?

V: Les Francouvertes

É: Ça valait la peine?

M: Ouais, même si on n’a pas fait le palmarès, on est passés à autre chose, on a confirmé qu’on allait de l’avant pareil avec le projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *