Ma Saint-Valentin avec Sex Machine Octopus

Le 14 février 2020 j’ai eu une soirée de Saint-Valentin bien mouvementé. J’ai commencé par un film à la cinémathèque québécoise, lieu fabuleux que je vous encourage à fréquenter. Puis premier spectacle de la soirée, je suis allé faire un tour au lancement de Mort Rose au théâtre Fairmount. Je suis partie de là sans même savoir s’il y aurait un rappel puisque l’événement le plus important de ma soirée m’attendait: le spectacle de Valse Fréquence et Sex Machine Octopus au Quai des Brumes.

Le spectacle commence vers 10h30, je suis dans la première rangée et je vis un moment magique entourée de plusieurs ami.es, parce que c’est aussi ça la Saint-Valentin: célébrer toutes les formes d’amour. La première partie, faite par Valse Fréquence, commence en douceur et va en augmentant le rythme du spectacle plus le temps passe. Environ au milieu de son set, le groupe demande aux gens de faire de la place en avant. La sœur d’un des membres du groupe vient faire un numéro de danse sur une chanson. C’est un moment si doux que les gens bougent tous au même rythme qu’elle.

Puis Sex Machine Octopus entre sur scène. C’est la troisième fois que je les vois en spectacle et ils m’impressionnent toujours autant. Le Quai des Brumes est plein à craquer et on a de la difficulté à se déplacer vers l’avant puisque c’est à cet endroit précis que tout le monde voudrait être. Rendu à la moitié de leur partie, les moshpits commencent, et ne finiront jamais… Les gens continuent avec cette même énergie décadente jusqu’à la fin de la soirée. La chaleur monte dans la foule, mais cela ne nous arrête pas. Le plus impressionnant dans tout ça, c’est qu’en plus de réussir à faire monter toute la salle dans les moshpits et le bodysurfing, la salle connait les paroles des chansons par cœur et on chante tous en même temps.

LISEZ NOTRE ENTREVUE AVEC LE GROUPE

Je dois donc avouer que ma Saint-Valentin solo aura été ma meilleure, puisque j’ai vécu un moment rempli d’amour avec mes ami.es et plusieurs inconnu.es à chanter et danser sur les chansons de ces groupes fabuleux.

Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de les voir en spectacle, SMO sera à L’Anti à Québec dans le cadre du Poque Off, ce soir, lundi 17 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *