TOP 2019 FRANCO positions 20 à 11

Fin d’année = renouveau. Greta Thunberg, notamment, doit se dire que 2019 lui a pas mal soufflé dans l’dos et que 2020 is the one. Nous autres, nos psychologues sont d’avis qu’on vit dans le passé. On n’est pas rendus à la nouvelle décennie. Voici donc la belle musique qu’on a vue naître en 2019: Les positions 20 à 11 de nos albums/EP francophones préférés de l’année.

20 Saratoga – Ceci est une espèce aimée

Avec ce deuxième album, Saratoga offre probablement une des plus belles collections de chansons du répertoire de ses deux membres Chantal Archambault et Michel-Olivier Gasse. Ceci est une espèce aimée, c’est des textes remplis de sincérité, des mélodies poignantes et sans doute l’un des albums les plus réconfortants de l’année. À écouter en prenant son temps un dimanche après-midi à regarder la neige tomber par la fenêtre. C’est feutré, c’est doux, ça nous rend nostalgique et amoureux. (RAPHAËL BOIVIN)

19 LaF – Citadelle

Avec Citadelle, LaF nous prouve qu’on peut chanter sur un album de rap et que ce n’est pas obligé de passer par l’auto-tune pour que ça sonne bien. Les gentils Bkay, Jah Maaz et Mantisse poussent la note sur les gentilles productions de BLVDR, Bnjmn. Lloyd et Oclaz pour nous offrir un album lumineux, positif et décomplexé qui peut plaire à un public de 7 à 77 ans, comme un bon jeu de société que toute la famille aime. Du gros fun, mais sans le danger! (NICOLAS SIMARD)

18 Safia Nolin – Reprise Vol.2

Cet album est sorti cette année durant mes vacances aux Îles-de-la-Madeleine avec ma mère et ma grand-mère. Inutile de dire qu’il fut écouté à maintes reprises durant les 15 heures de route qui nous séparaient de la maison au retour. Bien que ma mère ait trouvé que La soirée est encore jeune faisait passer la route plus vite que Reprises Vol.2, elle a trouvé vraiment audacieuse l’idée de reprendre Céline Dion. «Ça prend du courage et c’est bien fait», a-t-elle déclaré. Claudette, ma grand-mère, était pour sa part très heureuse de fredonner sa pref’ Marie-Denise Pelletier au sortir du traversier où elle avait peur que je scratche le toit de son auto. Cela dit, les pièces s’enchaînent comme des chants d’espoir, des ritournelles qu’on a assez chantées au karaoké pour pouvoir sing along avec Safia et ses chums de filles. Le piano d’Alexandra Stréliski et la voix de Pomme se mêlent à tout ça comme si ça avait toujours été prévu comme ça. On aime les chansons originales de Safia, mais personne ne gère la reprise comme elle. (ÉLISE JETTÉ)

17 Les Louanges  – Expansion Pack

Ce EP porte vraiment bien son nom. Tout en gardant le son RnB-franco-jazzy de son album La nuit est une panthère, ce petit bijou montre un désir d’éclater les frontières, d’expérimenter avec les sons, avec les styles et avec des gens. Les Louanges nous transportent dans un univers juste assez fucké su’é bords, où l’on retrouve des beats de trap, des rappeurs et les chill vibes de Vincent Roberge qui font du bien. (SARA-DANIELLE FAUCHER)

16 Robert Nelson – Nul n’est roé en son royaume

Y’a pas juste le ruisseau qui est motivé. Y’a aussi le Bobby Nel qui nous arrive par le chemin du roé avec un premier album flambant neu. Un projet plus sombre et personnel que dans le passé, mais qui prouve encore qu’il est dominant tel un Jacques Plante du rap Québ. En spectacle, il profite de la pièce Luciole pour expliquer ce qu’est le «Dutch Reach». Donc si tu sais pas c’est quoi en lisant ces lignes, please google that en l’honneur de Bernard Carignan! Peace. (FRANÇOIS LARIVIÈRE)

15 Eman – Maison

Eman complète avec une exceptionnelle intelligence sa transition de bum à pousseux de poussette, sur fond de pop ou de rap. Ses mots décrivent un quotidien rythmé par les engagements d’un père et d’un artiste conscient de ses forces, tout en aspirant à mieux. Une des grosses annonces est l’ouverture de son club de lecture nocturne post-trap: « Catch moi late night en train de lire un livre dans la cour». Il devrait y inviter l’humble french catholique François Legault pour qu’il commence à avoir du sens. (JULIEN ST-GEORGES-TREMBLAY)

14 Fred Fortin – Microdose 

Le Jeannois nous a fait l’honneur de la plus belle surprise de l’année avec cette dose macro de récits folk-rock. Les narrations au Je, sourires en coin question de désamorcer le blues, s’acoquinent des suspects habituels (Langevin, Lafontaine, Grass) qui complètent ici une Microdose plus sensible et moins pop que le précédent Ultramarr. On chouchoute déjà Fortin pour son total dénuement d’artifices – heureux de voir que rien ne le presse de saboter une formule gagnante. (JULIEN ROCHE)

13 Bleu Jeans Bleu – Perfecto

Y’a tu quelqu’un d’autre qui est pu capable d’entendre «hey» sans répliquer «t’es tu ben dans ton coton ouaté»? C’est probablement le hit de l’année, mais cette chanson n’est pas la seule à nous faire vibrer sur le troisième album de Bleu Jeans Bleu, Perfecto. Bien qu’ils aiment écrire des textes légers et humoristiques (ils parlent tout le temps de bouffe, je relate), les Bleus ont la composition savante et manient avec brio les grooves solides et les mélodies accrocheuses. Perfecto s’écoute d’une traite dans un road trip pour gueuler dans son char en dansant sur son siège (en cuir).  (SARA-DANIELLE FAUCHER)

12 Lary Kidd – Surhomme

Après avoir perdu le Contrôle sur son précédent album, Lary Kidd s’impose tel un Hercule des temps modernes avec ce second effort en solo. Réalisé par le tandem Ajust et Ruffsound, ce nouvel opus nous offre d’excellents beats qui n’ont rien à envier à ceux de nos voisins du Sud. Influencée autant par les productions lo-fi de New York que par les productions grandioses à la Kanye West, la réalisation permet d’assurer une certaine cohérence entre les titres malgré les différentes ambiances offertes. Lary Kidd livre ici ses textes les plus engagés, dénonçant dans le virage certains travers de notre société, sans toutefois se montrer moralisateur et démontre ici toute la justesse de sa plume. (NICOLAS SIMARD)

11 Alaclair Ensemble – AMERICA Volume 2

Après tous les projets 2019 d’Alaclair Solos, la gang de minces vient tout juste de nous livrer une galette surprise au seuil de nos portes sans faire Ding Dong. Cet album, qui a été écrit et enregistré lors de leur tournée, nous démontre encore une fois qu’ils sont aussi big que Céline sur la scène rap Québ. Autant sur l’Île qu’en banlieue, et même au ciel (surtout le 7ième), on s’crinque, on chill, on vibe dès les premières notes. Take a seat and enjoy because the soucoupe is about to pop off! (FRANÇOIS LARIVIÈRE)

À VENIR SUR FAV: 

2 comments on “TOP 2019 FRANCO positions 20 à 11

  1. […] TOP 2019 FRANCO POSITIONS 20 à 11 […]

  2. […] TOP 2019 FRANCO POSITIONS 20 à 11 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *