La fin de tournée de Dumas dans un stade: à la Maison de la culture Maisonneuve

Le chanteur Dumas a choisi la Maison de la culture Maisonneuve pour terminer sa tournée lors d’une série de spectacles en résidence organisés dans le cadre deCoup de cœur francophone.

Marie-Ève Roy/Photo: Florian Cruzille
Marie-Ève Roy/Photo: Florian Cruzille
Marie-Ève Roy/Photo: Florian Cruzille
Marie-Ève Roy/Photo: Florian Cruzille
Marie-Ève Roy/Photo: Florian Cruzille

L’artiste originaire de Victoriaville était précédé en première partie de Marie-Ève Roy. Contente de prendre une pause de sa tournée avec «18 gars» et d’avoir «enfin accès à des toilettes propres», la chanteuse des Vulgaires Machins a offert à la salle une courte compilation de chansons tirées de son deuxième album solo.

Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille

En deuxième partie, Dumas s’est emparé de la scène de la Maison de la culture Maisonneuve, qu’il a transformé en «stade olympique d’Hochelaga» le temps du spectacle. «J’ai toujours rêvé de finir une tournée au stade olympique. Ce soir, je réalise mon rêve avec vous», a lancé le chanteur avant d’enchaîner des morceaux tirés de son dernier album, Nos idéaux.

Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille

Puis, vers la moitié de sa prestation, Dumas a changé de cadence pour descendre de scène et continuer son spectacle en plein milieu de son «stade», qui affichait complet pour une troisième soirée consécutive. Éclairé par sa seule guitare décorée de bandes DEL et accompagné d’une boombox, le chanteur s’est servi de la foule comme d’une chorale pour enchaîner avec quelques-uns de ses classiques.

Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille

En guise de bouquet final, Dumas a transformé la salle en discothèque en entonnant un medley qui, au grand plaisir d’une audience déchainée, fusionnait ses chansons avec des hymnes des années 80, tels que Personal Jesus ou encore Pied de poule. «Vous devez penser que je le dis souvent, mais en 20 ans de carrière, je dois dire que vous êtes un des meilleurs publics que j’ai eus, Hochelaga», a-t-il avoué avant que la salle lui demande un rappel.

Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille
Dumas/Photo: Florian Cruzille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *