Poulin pour combattre le froid

POULIN

L’or des fous

Indépendant

****1/2

Y fait frette. Y neige. Ça jase cotons ouatés, pis moi je procrastine parce que je ne veux pas aller pelleter mon entrée.

Je. Refuse. L’hiver.

Commencer une critique d’album par des commentaires sur la météo, ouain… Chus une vraie Québécoise! Au moins, pour me faire oublier que je devrais enfiler mes bottes pis faire face à la réalité, y’a une autre vraie Québécoise, Poulin, qui sort (enfin!) son très attendu L’or des fous. La neige peut attendre.

Sur sa page Facebook, Poulin partage pour la première fois son album en écrivant: «Pour l’instant sur BANDCAMP, bientôt sur toutes les plateformes sauf Spotify». Serait-ce, par hasard, une forme de protestation contre ce géant qui fait tant parler, surtout depuis le fameux speech de Pierre Lapointe au Gala de l’ADISQ? En tous cas, Bandcamp est ma plateforme numérique préférée pour écouter de la musique, ça fait que j’suis ben contente.

Ça commence avec Assez, chanson qui était déjà sortie en single et que j’adore: c’est rock, la mélodie est accrocheuse, la guitare a une saveur western tellement bien mise à l’honneur. Ça tombe pile dans mes cordes pis ça met de la pression pour la suite. J’avoue que la rockeuse en moi est un peu déçue par Any: une chanson bilingual qui est mixée de façon un peu trop pop à mon goût… Mais je suis complètement accrochée avec Peu m’importe ce single époustouflant qui était sorti sur Spotify mais pas sur Bandcamp, cette fois… (!?) En tous cas, peu importe la plateforme où je l’écoute, c’est un gros coup de cœur que j’ai pour cette chanson qui déstabilise par tant d’audace, d’originalité et de caractère, comme le reste de l’album qui mérite beaucoup d’attention et que je recommande chaudement. En somme, je pense pas qu’il faille être fou pour aimer Poulin, elle a tout pour elle: une énergie qui rappelle PJ Harvey, une voix digne des Rita Mitsouko, une musique et des textes originaux bien propre à elle. Ça fait du bien, une femme qui s’assume à ce point!

Merci Poulin, j’aurai peut-être pas à pelleter toute seule finalement, je vais pouvoir chanter tes tounes super fort! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *