Golden Dawn Arkestra : Première messe musicale Illuminati réussie pour le FEQ

 
Ayant raté la méditation collective de Alt-J et les drapeaux confédérés de Lynyrd Skynyrd pour cause de manque d’intérêt et de déménagement, mon FEQ débute le 7 juillet. J’ai décidé d’aller dandiner mon groove avec la bande psychédélique de Golden Dawn Arkestra.

Golden Dawn Arkestra / Photo : Julien St-Georges Tremblay

Je voulais des paillettes, un peu d’afrobeat et du rock. J’ai été comblé… MAIS, je sens que j’ai maintenant la responsabilité de faire la lumière sur les véritables intentions du FEQ en cette soirée à la place d’Youville.

L’oeil pyramidal observant la foule / Photo : Julien St-Georges Tremblay

Dès que le groupe entre sur scène, l’écran s’illumine pour dévoiler le logo de la troupe de saltimbanques. Mon étonnement est total, l’œil Illuminati fixe la foule. Une chance que j’ai eu une conférence sur les Illuminati à St-Etienne en France, durant un sommet de la puissance pyramidale. Tout au long de la soirée, des indices de l’allégeance du groupe, et donc du FEQ, ne font plus de doutes. Voici ceux qui m’apparaissaient les plus évidents.

La force du nombre / Photo: Julien St-Georges Tremblay

D’abord les assauts incessants d’une musique entrainante: rythmes disco, guitares funk et cuivres séduisants. La foule entre dans une transe incontrôlable en suivant les danseurs et danseuses expérimentés sur scène. Les corps des vieux comme des jeunes se laissent aller en suivant les rythmes mystiques. C’est trop pour certains qui fuient. D’autres embrassent totalement l’extase en faisant un signe de paix et en montrant les cornes du diable. La convergence des symboles est l’un des arcanes principaux de l’illumination. 

Chaque messe nécessite un leader charismatique à la stature imposante. Figure, à la fois aimante et dangereuse Topaz McGarrigle s’exclame:


«All of this is an illusion. 
You all come from Stardust.
You all merely vibrations.
 The sun will burn you!» .

Juste avant il était à au moins 5 pieds (!!!) dans les échafaudages jouant avec la mort comme seul quelqu’un se sachant immortel peut le faire. La vie, comme le trépas, n’ont plus de secrets pour lui. Je le suivrais n’importe où.

Le leader/chanteur Topaz McGarrigle défiant la mort / Photo : Julien St-Georges Tremblay

Finalement, l’organisation de la capitale assume son lien avec la branche musicale positive de la société secrète millénaire avec des grooves ininterrompus. Une messe tout à fait réussie à voir le nombre de nouveaux convertis.

Des fidèles. Heureux de leur appartenance. / Photo : Julien St-Georges Tremblay

Si certains des Illuminati présents veulent s’exprimer en commentaires, FAV est très «sociétés secrètes friendly». *Wink, Wink* les reptiliens!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *