feu doux: le silence, mais en mieux

Quatre climats habitables
Dare To Care Records

*** 1/2

Arrêtez tout ce que vous faites, tamisez les lumières et installez-vous confortablement dans votre siège favori: feu doux est de retour avec un deuxième album ambiant qui promet de vous faire voyager aux quatre coins de la quiétude.

Quatre climats habitables, c’est 37 minutes de sons synthétiques déclinés en un quatuor de pièces enveloppantes qui forment le bruit de fond idéal, que ce soit pour se concentrer au bureau, observer les oiseaux ou faire la sieste.

Après un premier album qui a plu aux contemplateurs et aux insomniaques, le duo formé de Christophe Lamarche-Ledoux (Organ Mood, Lesser Evil, Chocolat) et Stéphane Lafleur (Avec pas d’casque) réalise à nouveau un ensemble constant qui invite à l’introspection.

Les musiciens y alternent les sons électriques et organiques, créant différentes ambiances à l’aide de leurs synthétiseurs. Laissant toute la place à la rêverie et à l’imagination, leurs compositions légères et planantes transportent tantôt dans l’espace, tantôt dans la jungle. 

Sans mélodie ni rythme, Quatre climats habitables n’en est pas moins harmonieux. Avec ses longues notes qui se superposent progressivement, l’album s’écoute d’un bout à l’autre sans qu’on ne s’en rende trop compte, suggérant de faire autre chose en même temps.

Et si je peux me permettre, 37 minutes, c’est la durée idéale d’une power nap. Une écoute plus attentive est tout de même recommandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *