Francouvertes 2019, soir 4: silence, frissons et Thierry Larose

«Vous êtes sage comme public. Ça me fait peur», a remarqué l’animatrice Isabelle Ouimet au moment d’ouvrir la quatrième soirée des Francouvertes, mettant la table pour un spectacle tout en écoute et en émoi.

Pour le traditionnel segment J’aime mes ex, le poète Jean-Robert Drouillard (mais tu peux l’appeler Juste Robert), se présente sur scène avec sa guitare sèche et son fedora. Venant tout juste de sortir son album Mon mammifère préféréJuste Robert alterne entre «nouvelles nouvelles» chansons et commentaires ironiques sur son passage au Francouvertes en 2017. 

Juste Robert / Photo: Marguerite Chiarello

Le Beauceron, qui avait été comparé à Kevin Parent par une personne du public lors de la 21édition du concours, donne raison à ce dernier en empruntant un accent gaspésien pour terminer son trio de compositions inédites avec «une autre qui n’existe nulle part».

Olivier Lessard / Photo: Marguerite Chiarello

Olivier Lessard, le Fred Pellerin des Francouvertes, s’exécute à son tour aux côtés de ses musiciens Julien Thibault (basse), Marcus Quirion (guitare) et Simon Bilodeau (batterie). Des monologues habiles introduisent quelques unes de ses chansons, qui se sont tour à tour transformées en poèmes-anecdotes montant en intensité lorsque se mêlent les instruments.

Dans un folk-rock maîtrisé, le quasi-conteur propose notamment sa chanson Les ondes radio, qui aborde le thème de la météo sur un air de cha-cha. L’auteur-compositeur-interprète arborant fièrement des souliers de bowling s’avoue «pas full expressif, mais crissement content», avant de quitter la scène sur son «plus gros hit», Branchaille. Assis au neuvième rang du classement, Olivier Lessard devra attendre les prochaines semaines pour savoir s’il se taille une place en demi-finale.

vice E roi / Photo: Marguerite Chiarello

Introduisant le groupe indie-pop almatois sur un air classique, le violoncelliste François Lamontagne et l’altiste Guillaume Boulianne ajoutent une touche dramatique au set de vice E roi. Haute en émotions, la performance mettant en vedette les voix complémentaires de Guillaume Lessard et Jayana Auger charme par sa légèreté et sa délicatesse. L’instrument de Jayana, assorti aux cordes du violoncelle et de l’alto n’est pas sans rappeler Klô Pelgagoutfit métallique en moins.

En tête-à-tête autour d’un micro bidirectionnel avec un éclairage hallucinant en guise d’halo, le duo de chanteurs émerveille la foule, ne se quittant jamais des yeux. «C’est déjà fini», chantent les interprètes avant de nous laisser sur des restes instrumentaux divins. Les frissons n’auront cependant pas suffi à vice E roi pour les amener à la prochaine ronde des Francouvertes.

Thierry Larose / Photo: Marguerite Chiarello

«Yo, ça va? Je m’appelle Thierry Larose et je suis fébrile», se présente le dernier artiste de la soirée, applaudi généreusement dès son apparition sur scène. Entouré de Charles-Antoine Olivier (Zen Bamboo) à la batterie, de Baumans (son gérant) à la basse et de la talentueuse Marie-Claudel à la guitare, le jeune Marievillois s’impose par son «swag de remplaçant de primaire», mais surtout par ses compositions progressives qui passent de l’indie au rock.

Avec sa voix tout en retenue qui peut exploser à tout moment, l’artiste surprend la foule et le jury, qui l’écoute en silence jusqu’à la toute dernière seconde. On peut entendre les planches grincer sous ses pieds lorsque Thierry interprète sa douce Cache-cou avec une fragilité touchante, en solo avec sa guitare. C’est cependant sous des cris stridents que le nouveau chouchou des Francouvertes apprend plus tard sa première position au classement.

La semaine prochaine, Jérôme 50 ouvrira la deuxième soirée rap du concours, mettant en vedette Kirouac et KodakludoO.G.B et Suprême Sans Plomb.

Salutations à nos grands disparus du palmarès: Miles BarnesSimon Danielet vice E roi.

Palmarès des préliminaires des Francouvertes 2019 après le soir 4:

1- Thierry Larose

2- P’tit Belliveau et les Grosses Coques

3- David Campana, Shotto Guapo, Major

4- Comment Debord

5- Anaïs Constantin

6- Alex Burger

7- Foisy

8- Marie-Gold

9- Olivier Lessard

1 comment on “Francouvertes 2019, soir 4: silence, frissons et Thierry Larose

  1. […] Francouvertes 2019, soir 4: silence, frissons et Thierry Larose […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *