Francouvertes 2019, soir 1: Nike, Krump et vandalisme

Nike, Krump et vandalisme étaient en vedette lors de la première des deux soirées 100 % rap des Francouvertes 2019, où le Lion d’Or a momentanément pris une délicate odeur de cannabis. 

Pour lancer la ronde préliminaire et, du même coup, ouvrir la 23e édition du concours, le rappeur et ex-participant Shawn Jobin a opté pour une ambiance tamisée, lundi soir. Mettant les pieds au Lion d’or pour la première fois depuis 2017, le Fransaskois s’est exécuté avec une nervosité décroissante. L’apprenti beatmaker, arborant sur son chandail un Louis Riel tatoué au visage, a notamment livré sa première production hip-hop teintée de pop à un public timide, avant de laisser place à la relève.

Alors que s’installaient au fond de la scène Poolboy et Pops (beatmakers et guitariste de Clay & Friends), le rappeur de 22 ans Miles Barnes s’apprêtait à lancer son nouveau projet, Y Faut Work. Monté sur scène avec énergie et fébrilité (et un micro-casque), il s’est rapidement vu interrompre par un micro défectueux. «Moi, c’est Miles. Entrée remarquée, right?», a-t-il plaisanté avant d’enchaîner avec sept nouvelles compositions travaillées avec les membres de Clay & Friends, dans leur studio de Verdun.

Miles Barnes et un micro-casque fonctionnel / Photo: William d’Avignon

Le rappeur a pris soin de précéder d’un slam senti chaque chanson, mêlant hip-hop, funk, pop et rythmes tropicaux. Profitant des solos de guitare groovy de Pops pour montrer ses moves à la 56K, Barnes s’est éclipsé pendant l’interlude de Paire de Nike le temps d’échanger ses Converse… pour des Nike.Ce clin d’œil de marque n’a toutefois pas suffi au rappeur d’Ahuntsic pour surpasser ses successeurs, et lui a valu la troisième place du classement, en fin de soirée.

La fameuse Paire de Nike / Photo: William d’Avignon

À peine David Campana, Shotto Guapo et Major avaient-ils foulé la scène, que leurs admirateurs étaient déjà euphoriques, au premier rang. Le duo de rappeurs aux voix complémentaires a pris place devant un décor d’appartement rétro alors que Major s’est installé derrière sa console, auprès d’une plante verte.

«Bonjour. Bienvenue dans CE7TE LIFE», a présenté une voix robotique introduisant le projet du même nom. Avec l’intention de faire vivre à l’auditoire un timelapse de sept jours en trente minutes, les trois artistes se sont entourés d’une foule d’accessoires et de danseurs de Krump venus illustrer le quotidien des rappeurs.

La scène, qui semblait déjà trop petite pour David Campana, Shotto Guapo, Major, leur collection de livres de Dragon Ball et les trois krumpeurs désorganisés, a explosé quand une vingtaine de spectateurs y sont montés pour clore la dernière chanson.

Shotto Guapo est «dans sa zone» alors que les danseurs se disputent la scène / Photo: William d’Avignon

Si la formule cabaret des Francouvertes peut suggérer une ambiance plus formelle au Lion d’Or, elle n’a pas empêché le trio de mettre le feu aux planches et d’ainsi se mériter la première place au classement provisoire du concours.

Accompagnée par un batteur, un bassiste, un DJ et un duo de choristes, Marie-Gold a elle aussi présenté des nouvelles compositions, dans sa tenue aux couleurs des Muppets. Fidèle à elle-même, la beatmaker et emcee a livré avec aplomb des pièces rythmées aux airs de jazz et de RnB, surprenant même la foule avec une courte version francisée de Money, de Cardi B.

Marie-Gold / Photo: William d’Avignon

Alors que la salle semblait s’être vidée légèrement, Marie-Gold a troqué brièvement le rap pour la guitare sèche, grattant quelques accords folk assortis à une voix maladroite. Créant un malaise chez certains spectateurs, l’artiste s’est ensuite levée d’un bond, ordonnant de «cacher les enfants!».

Présentant sa nouvelle chanson au son trap, Attitude de merde, l’ancienne étudiante en génie physique a conclu sa prestation en lançant chaises et pied de micro et en flashant ses bobettes, le tout couronné par un mic drop convainquant, qui lui a valu le deuxième rang du classement.

Les trois artistes, qui ont tous présenté majoritairement du contenu inédit, ont brillé par leur énergie et leur mise en scène réfléchie lors de cette première soirée des Francouvertes.

Palmarès des préliminaires des Francouvertes 2019 après le soir 1:

1- David Campana, Shotto Guapo, Major

2- Marie-Gold

3- Miles Barnes

Le party se poursuit la semaine prochaine avec Anaïs Constantin, Simon Daniel et Foisy. Lundi 20h au Lion d’Or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *