Disco De.Ville: un délice occidento-maghrébin

Si le mot-clic «De.Ville» n’offre pratiquement aucune visibilité au groupe montréalais sur Google, le duo n’a pas eu de mal à afficher complet à la Maison2109, jeudi.

Dans une salle débordante, le duo De.Ville a pour la première fois interprété intégralement son premier opus, Sables, lors de cette soirée ouverte et fermée respectivement par DJ ASMA et Dr. MaD. Le mini-album, paru en novembre dernier, a finalement été lancé alors que le chanteur du groupe revenait tout juste du Maroc, où il a été victime d’un «petit contretemps d’ordre douanier».

Les pièces composées par Simon Pierre et chantées par Ziad Qoulaii ont été reçues avec énergie et enthousiasme dans la salle presque trop petite pour le nombre d’amateurs présents. Solos de trompette, de guitare et d’opéra sont venus épicer la soirée, sans oublier la précieuse collaboration du rappeur Jah Maaz (LaF) apparaissant sur quatre chansons dans le répertoire de De.Ville.

Ziad profite du verse de Jah Maaz pour assouvir sa soif / Photo: Camille Avery-Benny

Malgré quelques légers problèmes de son et une montée sur scène tardive (il était 23h15 quand les gars ont pris leur shooter pré-show), le mélange du disco-funk-jazz-électro-hip-hop et de la musique traditionnelle marocaine s’est révélé efficace. Les chansons Mon amour et Africa ont particulièrement attisé le public hypnotisé par l’instrument qu’est la voix de Ziad, rassemblant une partie de la foule sur la petite scène de la Maison2109.

Ziad entouré d’on-ne-sait-qui pendant Africa / Photo: Camille Avery-Benny

Gagnant définitivement à être connu, le duo De.Ville a prouvé jeudi qu’il mérite que Google lui accorde un peu plus d’attention.

1 comment on “Disco De.Ville: un délice occidento-maghrébin

  1. Francine Desjardins 21 janvier 2019 at 01:36

    Wow! Love it, très envoûtant. Salut Simon-Pierre de tante Francine de Vancouver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *