6 choses que Joe Rocca a mentionnées entre ses chansons

Joe Rocca était au Théâtre Fairmount vendredi. Le show était bon. Voici un petit résumé de ce qu’il nous a raconté entre les tounes

  • Joe nous a demandé si on aimait son outfit. Tout de blanc vêtu, le rappeur portait soit un hoodie très long, ou possiblement une robe de chambre, ma vue n’est plus ce qu’elle a déjà été. Je sentais que la foule aurait bien aimé donner une réponse plus spécifique à la question de Rocca, mais comme ce n’était pas le temps ni l’endroit pour donner une opinion détaillée sur son style vestimentaire, elle s’est contentée de dire «woo-hoo», ce qui se traduit grosso modo par: «Oui, t’es bien bien habillé, parle-moi de ça!»

Joe Rocca/Photo: Mathias BP

  • Joe Rocca a mentionné qu’il avait fait faire des condoms à son effigie pour sa table de merch, un accessoire qu’il n’aurait pas encore eu la chance de tester lui-même. Dans un même souffle, il a également mentionné qu’il serait à la table de merch après son concert pour «parler d’émotions et d’expériences». Je vous laisse en tirer vos propres conclusions, mais personnellement je trouve que c’est beaucoup plus subtil que l’alternative: traîner partout une flèche clignotante en néon qui pointe vers son entre-jambes.

Joe Rocca/Photo: Mathias BP

  • Joe Rocca aime son public, comme il l’a dit à plusieurs reprises lors de l’évènement. Cet amour semblait des plus réciproques à mon avis, mais si je me trompe à ce sujet, disons que ça ne serait pas la première fois que je pense qu’un amour est réciproque et qu’au fond c’était juste une illusion.

 

  • Parlant d’aimer son public, Joe Rocca a mentionné qu’il aimait particulièrement la section du public située à droite de la scène. Étant moi-même situé à l’extrême gauche de la salle, je n’ai pu m’empêcher de le prendre un peu personnel.

  • Quand Joe a demandé si quelqu’un avait écouté son disque French Kiss, plusieurs personnes ont levé la main, exactement comme on le leur avait appris à l’école. Je ne veux pas vous basher, vous les jeunes, mais puisque vous me lisez par centaines de milliers, je ressens le besoin de vous dire que c’est correct de lâcher son fou une fois de temps en temps quand on assiste à un show de rap. Allez-y! Faites du body surfing! Fumez un joint en cachette dans la salle! Déboutonnez le premier bouton de votre col de chemise! etc, etc…

 

  • Joe Rocca a terminé la soirée en mentionnant les gens qu’ils n’avaient pas le choix de remercier, possiblement par obligation contractuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *