Francouvertes 2018, soir 5 : le ROCK est vivant

Lundi, c’était la soirée ROCK aux Francouvertes avec Barrdo, Totem Tabou et CRABE. Les gens arrêtaient pas d’en parler: ça allait brasser big time au Lion d’Or, hein! C’est pas juste du folk, les Francous.

Je me présente au Lion comme un vrai prolétaire, après une journée de 10 h de job en caps d’acier, parce que le prolétariat, c’est ROCK. C’est ça que les punks disaient dans le temps en tout cas… L’ambiance est belle et mes cinq juniors au poulet rentrent bien, signe d’une soirée qui s’annonce fort pertinente musicalement.

C’est à Marie-Claudel, une ex de même pas un an, que revient la tâche d’ouvrir la soirée. Certains se questionnent sur le choix, vu qu’elle ne semble pas très ROCK de prime abord. Son choix de ne jouer que des nouvelles chansons, au lieu d’en rocker une seule inédite devant le public comme les règles l’exigent, compense toutefois assez bien, côté audace. Soulignons que le nouveau matériel donne bien hâte à la sortie de son premier album cet été et que son premier solo de guitare en live ever s’inscrit dans la même lignée. Ses faces de solo finiront par gagner le public qui doutait encore.

Marie-Claudel/Photo: Mathieu Aubre

C’est ensuite à Barrdo de monter sur les planches. Le sextuor qui fait dans la musique difficile à décrire est habillé tout en blanc et porte des colliers, sauf pour la violoniste. C’est presque aussi hippie que le voyage initiatique au Pérou de PA, le chanteur et principal compositeur du band. La musique étonne, avec des nombreuses subtilités et pas mal de variations. C’est complexe, intelligent et varié comme résultat. On aime!

Barrdo/Photo: Mathieu Aubre

La relève est prise avec brio par Totem Tabou. Le groupe brouille les cartes avec des vieux rythmes techno sur un Korg jumelés à de bonnes vieilles guitares 90’s vaguement grungy et des lignes de drum étonnantes. Honnêtement, le show me satisfait bien. C’est pas trop facile d’accès, mais ça reste convivial et chaleureux comme performance. J’en aurais pris plus, personnellement. Belle prestation qui ne vaudra pas au groupe une présence au prochain tour, mais qui reste réussie tout de même.

Totem Tabou/Photo: Mathieu Aubre

Finalement, CRABE vient conclure le show de ROCK. Et c’est très ROCK d’ailleurs. Avec un Light Bright de guitare, une Wii qui marche pas, des livres qui se font kicker, des samples de feux d’artifice pis un moshpit sur la scène, impossible de ne pas respecter. CBRAE forcera d’ailleurs l’intervention de Sylvie Courtemanche, pas contente du moshpit dans lequel je suis bien impliqué. Question de se rattraper, Mertin décide d’habilement calisser des coups de guits dans le plafond pendant que Gab pitche son drum par terre. BRACE sortira finalement par la mauvaise coulisse, juste pour prouver que le ROCK vit encore. Bien joué!

Palmarès des préliminaires des Francouvertes 2018 après le soir 5:

1- LaF

2- zouz

3- BECRA

4- Lou-Adriane Cassidy

5- Mort Rose

6- Jay Scott & Smitty Bacalley

7- Gabriel Bouchard

8- Barrdo

9- Mathieu Bérubé

Le party se poursuit la semaine prochaine avec Laura Babin, Billy Love Band et Anthony Roussel. Lundi 20h au Lion d’Or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *