Le buffet : Festin de gibier pour Simon Kingsbury

Chaque lundi, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

Hey, wow, y s’en est passé des choses depuis le temps des Fêtes!

On va tâcher d’être exhaustifs. Cool? Cool.

Premier soupçon de l’année: Simon Kingsbury a manqué de tourtière pendant le réveillon, sinon, il ne chanterait pas qu’il faut Tuer la bête. À moins que la faim pour la viande rouge métaphorique ne s’arrête JAMAIS.

Shout out à tous nos joueurs de Switch, alors que Rowjay chante, entre autres, Mario Odyssey sur son nouvel EP Hors Catégorie.

Quand l’annonce a eu lieu que Nicolet serait signé sous Audiogram pour la gérance de spectacles, une petite session live est sortie. On soupçonne qu’elle n’a pas été filmée hier.

Ce vidéoclip d’animation DIY est pas mal l’affaire la plus adéquate qu’on aurait pu voir pour accompagner la pièce Tu te changes de Larlo.

Je comprends pas toujours les directions que prend Hugo Mudie, mais je comprends que ça ne prend que lui pour coller sa face sur des lutteurs qui font des suplex à Éric Duhaime.

Si la trame sonore de la fin du monde, c’était Quelle magnifique fin du monde de Carcajou, on serait d’accord qu’elle est magnifique. Dans la lignée du post-hardcore québécois francophone.

Masculine, c’est sept minutes d’électro-punk nono mené par Arimo. Ça ressemble à ce que vous imaginez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *