Les conseils d’Émile Bilodeau pour le Cabaret Festif!

Il vous reste une semaine pour vous inscrire à la 8ème édition du Cabaret Festif!, le volet concours du Festif! de Baie-St-Paul. Le grand gagnant obtiendra une bourse de 7000 $ offerte par SIRIUS XM, un montant qui, sur Kijiji, pourrait vous permettre d’acquérir cette statue du Maroc.

En 8 ans, près d’une centaine d’artistes de la relève ont bénéficié du Cabaret Festif!, dont Philippe Brach, Lydia Képinski, Samuele, Gab Paquet et Émile Bilodeau qui est le porte-parole de cette année. Il était aussi content de nous parler du concours que lorsqu’il souriait sur cette photo:

Émile Bilodeau/Photo: Courtoisie Francouvertes

Émile, depuis le début de ta carrière, tu as fait le Cabaret Festif ! et tu as aussi gagné un Félix. Explique-moi le lien entre les deux.

Le Félix, c’est le rêve d’une vie! Quand j’ai gagné, si j’avais pu, j’aurais pris un bon cinq minutes juste pour remercier les concours comme le Cabaret. Ma première famille musicale, ça a été les concours. Ça te donne de l’argent et l’opportunité de faire des shows. C’est grâce à eux que j’ai joué au Festif! de Baie-Saint Paul. Philippe B était venu me voir après mon show. Plus tard, c’est lui qui a réalisé mon album et j’ai su récemment que c’est lors de ce show-là que Philippe B a accepté de réaliser mon album.

Quels conseils donnerais-tu aux prochains candidats?

1- D’y aller sans stress. C’est une belle ambiance! Il y a de la fraternité dans les loges avec les autres bands. Faut pas venir avec l’idée de combattre. Il faut se respecter, avoir confiance en ses capacités. Une envie de péter l’autre ne te mènera nulle part.

2- On a trois chansons à faire. Essayez de penser à ce que vous allez dire entre les tounes, pour que tout le monde ait du fun. Si on est trop nonchalant, les gens vont le sentir. Il faut savoir où on s’en va. Dans un concours, tout est super important, même quand y’a pas de chant qui est poussé.

3- J’aimerais ça que les gens restent humbles dans la défaite et la victoire. Une fois que t’as fait la finale, t’es sûr d’avoir un prix. Les prix sont bien redistribués.

En passant à Baie-Saint-Paul, faut aller où?

La partie culinaire de la ville est très importante. Allez prendre une bière de microbrasserie. J’aime aussi les boutiques de souvenirs et les antiquités! Et habillez-vous chaudement pour marcher dans les rues. C’est pas chaud!

Sans les concours, tu serais où aujourd’hui?

Je sais même pas si la musique serait mon métier. Le prix en argent que j’ai reçu au Cabaret Festif!, je l’ai pris pour m’acheter un ampli! Ça a commencé de même! Après, c’est grâce aux Francouvertes que j’ai eu mon équipe de gérance. Commencer avec des concours, ça te fait commencer sur ton «X».

Qu’est-ce que ça t’a appris, les concours?

Ça m’a appris à être bon tout de suite. Quand t’as quinze minutes pour fasciner ton auditoire, tu donnes tout ce que t’as. Quand j’ai fait un show-bénéfice devant 15 000 personnes au Centre Vidéotron, j’avais trois minutes pour être bon. Je savais comment faire. Les concours me l’ont bien appris.

Le Cabaret Festif!, c’est un peu un camp de vacances pour musiciens. C’est quoi ton nom de camp?

Auteur-compositeur-loin-d’être-prête! Je suis porte-parole, mais je vais être un des benjamins du Cabaret. Je me vois comme un ami plus qu’un mentor!

Si t’es un auteur-compositeur-interprète, tu peux t’inscrire ici : lefestif.ca/cabaret

Les 12 candidats officiels seront connus le 9 janvier prochain.

Le concours se déroulera les samedis 27 janvier, 17 février, 10 mars et 31 mars (grande finale) à l’Auberge Otis, anciennement appelé le «Cabaret du Café des Artistes». La finale se tiendra à la Salle Multi du Germain Charlevoix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *