Un album et une virée à LV3 avec Cherry Chérie (et Mario Pelchat)

C’est sur Pleurs dans la pluie de Mario Pelchat que s’amorce ma rencontre avec Paolo et Alex de Cherry Chérie au Café Oui mais non, dans Villeray. Un nouvel album dans les bacs et une participation à un nouveau festival, LV3, en fin de semaine… le groupe a des choses à raconter.

IMG_7659

Paolo et Alex/Photo: Élise Jetté

Mais d’abord, qu’est-ce qui a changé depuis notre dernière rencontre, en 2015, pour leur album J’entends la bête? «Plus d’émotions et plus de vécu, répondent-ils d’emblée. Comme Mario Pelchat.»

Ceux qui se qualifiaient comme un monstre à quatre têtes il y a deux ans sont aujourd’hui plus réalistes. «Le monstre est écorché après trois ans de vie de tournée et d’investissement total dans notre art, dit Paolo. On avait une belle naïveté!»

Pour Alex, J’entends la bête, c’était le fait d’entendre l’appel et de se lancer tête première: «C’est comme si, dans un party, tu suis tes pulsions pis là, au lendemain, tu te rends compte que tu t’es battu, t’as embrassé une autre fille, t’as trop bu. Notre nouvel album, c’est le repentir.»

Un enregistrement hautement professionnel caractérise cette nouvelle voie qu’ils tracent avec confiance. «On avait une volonté de faire quelque chose de plus actuel, dit Paolo. On voulait une production étoffée. On a passé six mois en studio, dont deux mois à temps plein.» «Les dimanches, je disais à ma blonde Je m’en vais au chantier! On a loué une maison à Shefford et on était là du dimanche au vendredi en totale immersion», ajoute Alex.

Les quatre têtes fortes dans un même environnement pendant tant de temps, ça a mené au sang? «Presque, dit Paolo! Ça fait sept ans qu’on est ensemble et sept ans, pour un couple, c’est le next level. Ça passe ou ça casse. Honnêtement, on a tous lâché nos jobs de jour, on a sacrifié nos économies, notre santé, nos carrières et des relations. On est sortis de là sur le bord du burn-out.» «J’ai pris 30 livres, ajoute Alex. Pour vrai, tu entres dans le milieu de la musique équilibré et t’en ressors bipolaire.»

a0453069064_10

Adieu Veracruz, cet album de tous les espoirs, est basé sur l’illusion, l’idée préconçue qui te pousse à tout lâcher. «C’est l’histoire de Veracruz, la station balnéaire de l’époque, explique Alex. Aujourd’hui, ce n’est plus rien. C’est pas ce à quoi tu t’attendais. Aujourd’hui, c’est rendu dangereux et défraichi à cause des cartels.» «Tu t’en allais au point B. Tu te ramasses au point C, complète Paolo. On a pris la trame narrative de la tempête. L’album, c’est cette tempête intérieure qu’on a vécue. Sur un fond musical qui évoque le film noir.»

Faute de cash et de crainte de la mort, le quatuor ne s’est pas rendu à Veracruz en personne.

L’album, peaufiné à l’extrême, emprunte tous les codes des 60’s, mais émerge dans la modernité «On a l’essence de l’époque, sans le cliché, conclut Alex. On a tout donné. Que ça marche ou pas, c’est cet album-là qu’on va faire écouter à nos enfants.»

Questions LV3

1 Lavaltrie, êtes-vous capables de vous rendre là-bas sans GPS?

Ben oui! Tu prends la 40 jusqu’à Joliette et à un moment donné tu tournes à droite.

2 Est-ce que vous avez une recommandation pour le guide touristique de Lavaltrie?

Le Café culturel la Chasse-galerie. Pis y’a une place à poutine à côté d’une crèmerie. On s’était fait recommander de prendre une poutine avec une Orange Crush, pis pendant qu’on était là, la radio jouait et l’animateur disait que Marie-Ève Janvier avait pas de sexe. On était dans tous nos états. Y’a aussi un resto asiatique en face de la Chasse-galerie et ils font toutes les choses versions Général Tao. Hamburger Tao, Spaghetti Tao. On se demandait si on était à Lavaltao et on a failli s’appeler Cherry Tao en sortant de là.

3 Le festival LV3 mêle la culture, la technologie et l’inspiration. Pensez-vous avoir les trois?

Ben sûr!

Culture: on a lu des livres.

Technologie: on a des fils et des machines, on est sur Facebook, aussi…

Inspiration: on inspire, on expire. On fait les deux.

4 Durant ce festival, Martin Juneau fera des accords mets vins. C’est quoi votre meilleur accord met vin?

On est deux Italiens! Un bon rouge avec un Comté de montagne.

Toutes les infos sur LV3 sont ici: lv3festival.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *