Très grosse 12e édition pour M pour Montréal!

C’est tout chaud, tout frais: le dernier gros rendez-vous musical annuel des festivaliers montréalais vient de lancer la programmation de sa 12e édition, qui se tiendra du 15 au 18 novembre prochain. L’équipe d’Avalanche Productions frappe fort encore une fois pour 2017, alors que l’on pourra voir dans le cadre de M pour Montréal Odesza, Alvvays et Del the Funk Homosapian, notamment.

M_SiteHeader (2)

En gros lendemain de party, l’appel du 5 à 7 se fait fort suave pour moi et je décide de me présenter à l’Esco dès le départ. Avantage #1: Je pourrai voir l’équipe du festival tenter d’élargir l’étroit écran de projection du bar avec des feuilles de papier. Avantage #2: la poutine aux rondelles d’oignon et bœuf se laissera déguster tranquillement pas vite avant le début des activités plus professionnelles. Un doublé ben winner, je trouve.

Mais plus sérieusement, la présentation de Sébastien Nasra et Mickey (c’est rendu un mononyme à la longue…) se fait juste assez rapide pour bien nous laisser apprécier les différents noms qui marqueront le volet 2017 du rendez-vous professionnel et ludique montréalais. Nos highlights?

Deradoorian – Quai des Brumes, 18 novembre

C’est le projet solo de l’Américaine Angel Deradoorian, membre des Dirty Projectors. Elle lancera un excellent album intitulé Eternal Reccurence le 22 septembre prochain, mélangeant habilement ambiant et folk dans une atmosphère feutrée super jolie. Le genre de show qui s’annonce excessivement beau.

Jean-Michel Blais – Théâtre Rialto, 18 novembre

Plus vraiment besoin de présentation pour le pianiste québécois devant lequel on tombe systématiquement en pâmoison depuis un an. Les preuves? Ici, ici, et ici encore… Il offrira ce qui s’annonce déjà être un des meilleurs shows de l’édition 2017 du festival.

Alvvays – Club Soda, 17 novembre

Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, reste que leur dernier album, Antisocialites, aura fait couler énormément d’encre en plus d’avoir fait en sorte que de grands médias internationaux s’y intéressent. Ceux qui risquent de devenir tranquillement pas vite des vedettes indie-pop inaccessibles dans les prochaines années offriront tout de même un spectacle à ne pas manquer chez nous le mois prochain.

Odesza – M Telus, 17 novembre (Avec Sofi Tukker et Louis Futon)

Les fans d’électro seront conquis avec la présence d’un artiste de calibre international sur le line-up. Projet des Américain Harrison Mills et Clayton Knight, Odesza jongle habilement entre musique électro-pop et influences house pour nous offrir à chaque nouvelle parution une sélection de hits dansants. Il viendront donc présenter cette fois-ci leur album A Moment Apart chez nous, au plus grand plaisir de tous.

Soirée Inrockuptibles et Bureau Export France – La Sala Rossa, 18 novembre

Si vous ne suiviez pas trop la situation de la pop en France depuis 4 ou 5 ans, et bien sachez que c’est en train de littéralement exploser de talent là-bas! Les fans de Le Couleur ou de Peter Peter – qui auront d’ailleurs un plateau double ensemble le même soir – risquent de vraiment triper sur ce line-up de qualité qui présentera aux Québécois Caspian Pool, The Pirouettes, Cléa Vincent et Killason.

Cela dit, nous ne vous livrons ici qu’un court aperçu de ce qui vous attend si vous décidez de vous lancer dans l’aventure M. Pour la liste complète des artistes et des événements, ainsi que pour vous procurez vos passes ou billets individuels, c’est par ici que ça se passe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *