10 raisons d’aller au Festif! de Baie-Saint-Paul

C’est aujourd’hui que notre périple à Baie-Saint-Paul commence pour le Festif! La programmation nous avait beaucoup inspirés… on avait faim! Comme on est du genre conséquent, grâce à Feu à volonté, vous aurez la chance de voir nos artistes du Festif! manger des produits du terroir. Mais ça, c’est une autre aventure. Juste avant, voici pourquoi tu devrais quitter ton île et faire quatre heures de route vers le nord-est (oublie pas ton GPS, tu risquerais de rester pogné à Québec).

Photo-souvenir de notre Festif! 2016

Photo-souvenir de notre Festif! 2016

1- Richard Séguin va être là

Non seulement c’est l’être qui vieillit le mieux sur toute la Terre, mais même à 65 ans, il est capable d’avoir l’air d’une annonce de shampoing pour cheveux juste assez grisonnants, mais pas trop. Aussi, durant Aux portes du matin, on a comme objectif de trouver une zone de gazon humide pour être pieds nus dans la rosée et n’avoir plus rien à perdre afin de vivre une expérience sensorielle.

2- Le quai

Il n’y existe pas grand-chose de plus beau dans la vie qu’un show au bout du quai de Baie St-Paul. L’an dernier, on y a vu des choses incroyables comme un homme avec un t-shirt de pogo et un gars qui dormait, abrié avec une facture du Village des Valeurs. Y’avait aussi Basia Bulat qui était l’emblème de la perfection. C’est à vivre!

3- Le camping

Le camping du Festif! est l’endroit idéal pour vérifier à quel point tu aimes les gens avec qui tu te trouves. Dans un décor idyllique sans douche, entre un feu de camp permanent et un évier en plastique où 200 personnes se lavent les dents chaque matin, ta tente est érigée sur un sol presque au niveau et, entre 3 h et 7 h du matin,  y’a une chance sur deux qu’une personne détruise ton campement en s’échouant dessus après avoir trop consommé. Quand t’as déjà dit à quelqu’un: «Passe-toi le déo un peu partout avant d’entrer dans la tente. J’ai mal au cœur», tu peux vraiment considérer que c’est ton ami pour toujours. Parole de festivalière ayant testé l’expérience: c’est fucking inoubliable.

4- Baiecycle

Il y a une compagnie qui s’appelle Baiecycle et qui peut te louer un bike quand tu vas à Baie-Saint-Paul. Naturellement, c’est positif pour l’environnement, mais aussi, ça peut t’éviter de mourir d’une insolation en marchant jusqu’au quai (fait vécu) ou de mourir dans le trafic en t’y rendant en voiture (fait vécu). Et même s’il n’y avait pas tous ces points positifs, on aurait quand même souligné la chose juste à cause du jeu de mots constituant le nom de l’entreprise.

5- Amigo Express

Tu peux te rendre à Baie St-Paul en faisant du covoiturage. Ce qui est génial avec un système comme Amigo Express, c’est que tu peux rencontrer ton prochain meilleur ami en partageant quatre heures de route avec lui. Tu peux aussi être moins chanceux et faire la rencontre d’une septuagénaire asiatique qui ne parle aucune langue en particulier et qui sent la soupe (histoire vraie), ou d’un sportif particulièrement odorant avec un sac de sport contenant (sans doute) un ou deux cadavres (histoire vraie).

6- Philippe Fehmiu

Il est tout le temps là. C’est rassurant.

7- L’absence de peur

Au Festif!, les gens ont peur de rien! Sans harnais ni filet, les artistes nous présentent des shows dans des endroits incongrus comme sur le toit de cet établissement où Lydia Képinski s’était juchée l’an passé. La photo ne dit pas que le toit était noir et qu’il faisait + 2000 à l’ombre cette journée-là. Nous serons éternellement fascinés que la jeune artiste n’ait jamais fondu.

Kepinski

8- Les tambours sont interdits

Capture d’écran 2017-07-20 à 04.00.40

Si t’es un peu agoraphobe et que tu avais peur de te retrouver au coeur d’une fanfare pendant que tu vas siffloter gaiement les tounes de Daniel Bélanger, te voilà rassuré. On soupçonne que la personne qui a érigé la liste des règlements a un traumatisme lié aux tambours. Qui que tu sois, on aimerait beaucoup te rencontrer pour en discuter.

9- T’as le droit d’amener une collation

Capture d’écran 2017-07-20 à 04.47.29

Une collation légère, c’est très relatif! Nous, on voit ça comme une excellente manière de tester la limite de la petite collation. Un pogo, c’est petit.

10- La détente

La grande nouveauté de cette 8e édition est un Espace Relax situé dans le Parc du Presbytère. On nous y promet des hamacs, des fruits frais et bios, des massages gratuits et des surprises. D’abord, on est très intrigués par l’aspect catholique du lieu. On va aller faire nos vérifications. Ensuite, c’est clair qu’après avoir bu trop de bière de Charlevoix (et de Four Loko), un fruit, c’est pas une mauvaise idée. Également, quand il est question de surprises, on est toujours aux premières loges (on croise les doigts pour que ça ait rapport avec Richard Séguin).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *