TOP 2016 ANGLO positions 10 à 1

C’est le moment de revenir sur 2016 pour souligner les bons coups. On reviendra pas sur les moins bons coups parce que ça nous obligerait à avouer que, cette année, le Caboose Band a fait le Club Soda avant Dead Obies. Voici, pour commencer, nos albums anglophones locaux préférés de l’année (on a étiré notre amour de la musique locale jusqu’en Ontario cette année. C’est quand même juste à 1h56 de Montréal en train).

topanglo

10 PUP – The Dream Is Over

pup

Les Torontois de PUP ont proposé 450 spectacles en deux ans avant que le chanteur Stefan Babcock ne se fasse dire par son médecin que la musique, c’était fini. The Dream Is Over. Deuxième album doté d’une puissance avec des hooks uniques, qui redonnent ses lettres de noblesse au pop punk et qui ouvrent un champ des possibles. Pour les fans de chansons qui parlent d’animaux de compagnie (Sleep In The Heat) et de vouloir tuer son meilleur ami (If This Tour Doesn’t Kill You, I Will). (ETIENNE GALARNEAU)

9 Hoan – Modern Phase (EP)

hoan

C’est grâce à un tout premier EP de sept morceaux post-punk ben convaincants que les trois têtes créatrices formant Hoan ont fait une entrée réussie dans le paysage musical d’ici. Leur mini-album se veut un peu comme une petite dégustation dans un kiosque chez Costco: ça te donne envie d’acheter le produit complet. Va falloir attendre pour la suite, par contre. Prenez votre temps, mais faites ça vite. (ALEXANDRE DEMERS)

8 Jean-Michel Blais – II

blais

Rarement une musique instrumentale aura évoqué tant d’éléments concrets. Les compositions de piano de Jean-Michel Blais sont bouleversantes par les images fortes et sincères qu’elles font apparaître dans nos esprits. Un premier disque qui n’est pas passé inaperçu et qui est nécessaire comme soundtrack pour toutes vos introspections mélancoliques. (ÉLISE JETTÉ)

7 Basia Bulat – Good Advice 

basia

Très difficile de parler de Good Advice sans parler du show (que j’ai vu 4 fois cette année) complètement énergisant qui en découle. En tous contextes (petites et grandes salles, festivals), les pièces de la charismatique auteure-compositrice deviennent toutes des hymnes réjouissants. Même les chansons qui parlent de se faire crisser là (la plupart). En insufflant aux pièces une force féminine brute et une audace des grandes occasions, elle a échafaudé un album réconfortant et beaucoup plus pop que ses précédentes parutions. Un album qui donne envie de se faire briser le coeur pour pouvoir le réparer avec la musique. (ÉLISE JETTÉ)

6 Jesse Mac Cormack – After The Glow (EP)

jesse

On a affaire à un gars qui domine totalement toutes les subtilités du son, jusque dans le moindre silence qui évoque toujours quelque chose. Le réalisateur (Rosie Valland, Betty Bonifassi, Helena Deland) fabrique ici des espaces éthérés qui se situent au coeur d’un rock qui fraternise avec le blues et le folk. Ce troisième petit album sera-t-il le dernier avant qu’on puisse avoir accès à la vraie affaire (un album complet)? Il semblerait que oui. On attend! (ÉLISE JETTÉ)

5 Samito – Samito

a3459753575_10

Un album franchement rafraîchissant pour l’entièreté de la culture musicale du Québec. C’est une exploration aux rythmes funk-musique-du-monde-electro-pop qui nous séduit, ainsi qu’une utilisation intelligente du multilinguisme agité. Le tout suscite la bonne ouverture de crâne et une envie souriante d’ouvrir son rideau en chantant LOL ou Tiku La Hina. La variation de style de cet album surprend et nous tient en haleine jusqu’à la dernière ravissante milliseconde. (MARIELLE NORMANDIN PAGEAU)

4 Duchess Says – Sciences Nouvelles 

a1339185412_10

En 2016, Duchess Says a fait son retour en selle l’instant d’un 3e album électro-punk qui écorche comme il faut. Sur Sciences Nouvelles, la troupe s’est démarquée de ses offrandes précédentes tout en conservant son côté abrasif assez «rentre-dedans» qui ferait probablement badtripper tes voisins immédiats. Full props! (ALEXANDRE DEMERS)

3 Badbadnotgood – IV

badbad

Quatre. Le nombre d’albums pour la formation jazz torontoise Badbadnotgood, mais également son nombre de membres pour ce nouvel opus. L’ajout de Leland Whitty au saxophone, pour la quatrième galette du groupe, permet d’explorer de nouvelles dimensions pour rendre le jazz edgy à nouveau. Collaborations avec Kaytranada, Colin Stetson, Sam Herring, Mick Jenkins et Charlotte Day Wilson pour ajouter des couleurs distinctes et donner une expérience globale ahurissante. (ETIENNE GALARNEAU)

2 KROY – Scavenger

scavenger

Les tops de fin d’année arrivent généralement en même temps que les premières bordées de neige. Et le froid qui vient avec. Qui dit froid dit manque de chaleur. La chaleur humaine reste le meilleur moyen pour rester au chaud, mais quand on n’a personne à prendre en cuillère, la musique reste la quintessence des manières pour garder sa fournaise allumée. KROY a réussi à nous allumer sur Scavenger. Sa voix mielleuse nous frappe de plein fouet, le tout agrémenté d’un soupçon sucré dans l’emballage sonore. L’ambiance vaporeuse nous enveloppe et nous berce sur la houle de la vie. Le temps s’arrête à l’écoute de Scavenger; les rappels mélancoliques de nos amours manqués nous poignardent le cœur. Grâce à son timbre de voix enivrant et brûlant, elle nous permet de rêver à un avenir sous le soleil. Au chaud. (MATHIEU AUBRY)

1 Kaytranada – 99.9 %

92501ad97eba0f22b05aca03d90937dc4af2735b

Louis Kevin Celestin, alias Kaytranada, a fait son entrée officielle dans la cour des grands en 2016 avec son premier album 99,9%. Les attentes élevées ont été amplement comblées avec ce ben beau projet qui se veut un savant alliage de d’house, de dance, de hip-hop et de R&B. Un album rythmé, éclectique et brillant qui reflète fidèlement tout le flair musical et le talent IN-DÉ-NI-A-BLE de notre étoile locale. En plus de mettre la main sur le prix Polaris et de se tailler une place de choix sur la plupart des palmarès internationaux, il pourra maintenant affirmer qu’il a été l’album anglo de l’année 2016 sur Feu à volonté, un éloge qu’il surlignera assurément en jaune fluo sur son CV. Yessir Miller, comme dirait l’autre! (ALEXANDRE DEMERS)

 

Découvrez les positions 20 à 11 de notre TOP 2016 ANGLO

À venir sur FAV:

TOP 2016 FRANCO positions 20 à 11 – lundi 19 décembre

TOP 2016 FRANCO positions 10 à 1 – mardi 20 décembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *