TOP 2016 ANGLO positions 20 à 11

C’est le moment de revenir sur 2016 pour souligner les bons coups. On reviendra pas sur les moins bons coups parce que ça nous obligerait à avouer que, cette année, le Caboose Band a fait le Club Soda avant Dead Obies. Voici, pour commencer, nos albums anglophones locaux préférés de l’année (on a étiré notre amour de la musique locale jusqu’en Ontario cette année. C’est quand même juste à 1h56 de Montréal en train).

fav2016

20 Jessy Lanza – Oh No

jessylanza

Découverte en 2014 avec son excellent Pull My Hair Back, puis appuyée par nul autre que Caribou, la réputation de l’Hamiltonienne – et de Jeremy Greenspan de Junior Boys par le fait même – n’était plus à faire. Si elle ne parvient pas à battre sa première parution avec Oh No, reste que l’album présente une électro pop variée, actuelle et toujours bien produite. Aussi à surveiller: son court EP de remix Oh No No No paru le 10 décembre dernier. (MATHIEU AUBRE)

19 Laval – | /\ \/ /\ | |(EP)

a0133685664_10

Nouveau nom et nouvelle forme pour les magnats du rock méchant de la scène anglo de Montréal, Fashion Police. Sous son sobriquet Laval (écrit | /\ \/ /\ |), la formation a fait paraître en novembre un premier EP d’une quinzaine de minutes qui fait preuve d’une grande férocité et qui frappe là où il faut. Quinze minutes et «une férocité qui frappe», c’est aussi le temps et le sentiment créés en moi quand j’écris | /\ \/ /\ | (ETIENNE GALARNEAU)

18 Laura Sauvage – Extraordinormal 

laurasauvage

Additionnant une couche agréablement plus sale et rock par rapport à son travail avec Les Hay Babies, Viviane Roy propose avec Extraordinormal une aimable transformation appuyée par son réalisateur, Dany Placard. Cet album aux tons psychédéliques et libertins rassemble profondes et franches allégations qui entrent dans nos veines épurées de monotonie. On ne se lasse point du détachement accrocheur de son univers éclaté. (MARIELLE NORMANDIN PAGEAU)

17 CRi – Tell Her (EP)

cri

Pour CRi, 2016 aura été l’année de la confirmation. On savait qu’il était bon, on se doutait qu’il s’en allait quelque part avec ses beats future bass qui flirtent avec le house. Et on n’a pas été déçus avec la sortie de Tell Her, un mini album époustouflant qui a ajouté une nouvelle dimension à la musique du producer. Pas mal sûr que 2017 sera l’année de la consécration. (MATHIAS BP)

16 The Posterz – Bored In Canada (EP) 

the-posterz_bored-in-canada

Sans parenté aucune avec la toune de Father John Misty, The Posterz a sorti le concis, mais efficace, EP Bored in Canada, proposant des échantillonnages du groupe d’électro quasi-homonyme, Boards of Canada. Les trois pièces, en quinze minutes, prouvent que le trio du West Island a une force de frappe qui mérite l’attention au sein des deux solitudes. (ETIENNE GALARNEAU)

15 Leonard Cohen – You Want It Darker 

leonard

La légende montréalaise Leonard Cohen a fait son chant du cygne sur You Want It Darker, un 14e et dernier album doux, poétique et touchant qui présageait subtilement sa mort (il s’est pas mal fait scooper son concept par David Bowie au début de l’année, mais bon). Monsieur Cohen était déjà une icône mondiale de la musique avant son passage dans l’au-delà, mais il est maintenant immortalisé à tout jamais parmi les étoiles de Montréal dans le cœur de tous les amoureux de la culture. On est un peu tristes, mais on est surtout ben fiers! Hallelujah! (ALEXANDRE DEMERS)

14 Rust Eden – Apartment Green 

apartmentgreen– C’est beau, le vert de ton appartement.

– C’est pas moi qui l’a choisi.

– Okay…

Apartment Green, c’est un bijou qui mérite d’être connu. Ce 2e album, nous aide à voir où les gars veulent aller, parce que ça prend deux points pour tracer une flèche, une direction. Réminiscences floues. L’ambiance est étrange sur ce disque-là. C’est comme se rappeler d’un évènement sans savoir si on était triste ou heureux au moment où c’est arrivé. C’est du bon stoner rock psychédélique, mais très accessible. Faut voir ça en spectacle, c’est incroyable. (LOUIS-ALEXANDRE COUTURE)

13 Groenland – A Wider Space 

groenland

Les membres de la formation indie pop Groenland n’auront pas trop écouté les conseils hurlés de PKP («En français!») et auront plutôt suivi leurs instincts en proposant A Wider Space, un deuxième album organique avec un pas pire sens de la mélodie, tout en douceur et en beauté. PKP n’est plus en poste, mais Groenland l’est encore et toujours. On dit ça, on dit rien… (ALEXANDRE DEMERS)

12 Dear Criminals – Live (avec le Choeur JFP)

dear

Il y a des moments musicaux qui sont difficiles à oublier. La soirée passée avec Frannie, Charles, Vincent et un choeur complet dans l’Église Saint-Jean-Baptiste fait partie de mes moments phares de l’année, tout comme l’album live qui en découle. Une sensibilité accrue émane des pièces que l’on entend résonner dans le vaste espace. Si y’avait eu une mouche dans l’église, on l’aurait entendue voler. Heureusement, y’en n’avait pas. L’enregistrement est au point! (ÉLISE JETTÉ)

11 Charlotte Day Wilson – CDW (EP) 

cdw

Après deux singles lancés l’an dernier et des collaborations avec Badbadnotgood, Froyo Ma et Iglooghost, on avait assez hâte de voir ce que Charlotte Day-Wilson avait de plus à nous offrir. Son CDW EP ne déçoit pas, avec des textures R&B chaleureuses et satinées, accompagnées d’une charmante voix toujours complètement on point. Shoutout également à son merveilleux acolyte River Tiber pour le featuring réussi sur Where Do You Go. (MATHIEU AUBRE)

 

À venir sur FAV:

TOP 2016 ANGLO positions 10 à 1 – vendredi 16 décembre

TOP 2016 FRANCO positions 20 à 11 – lundi 19 décembre

TOP 2016 FRANCO positions 10 à 1 – mardi 20 décembre

4 comments on “TOP 2016 ANGLO positions 20 à 11

  1. […] Découvrez les positions 20 à 11 de notre TOP 2016 ANGLO […]

  2. […] Découvrez les positions 20 à 11 de notre TOP 2016 ANGLO […]

  3. […] encore de Stevenson, la formation Fashion Police qui change de peau pour devenir | / / / | (dont le dernier album était au top 20 2016 de FaV, rappelons-le). Jusqu’à preuve du contraire, on ne peut suggérer que la revendication lavalloise du groupe […]

  4. […] connus. Qu’on parle de Barrasso, BonVivant, Laval (L/ / / L) qui a fait bonne figure sur notre top 20 des parutions de 2016 ou de La Carabine et leur #drumjaune, on a des bons repères et de bonnes valeurs sûres. Il suffit […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *