50 moments forts du GAMIQ 2016

Le 11e Gala alternatif de la musique indépendante du Québec avait lieu hier soir dans un Lion d’Or qui se vidait aussi vite qu’un McDo dans lequel on aurait parachuté un groupe de vegans. Feu à volonté était là pour rendre compte des évènements jusqu’à la dernière seconde, tel un média assidu (qui, étrangement, n’a pas gagné le prix de Média de l’année). C’était, en somme, un gala laborieux avec des problèmes de micros, d’écran, de temps morts, de présentations confuses, de problèmes de concentration. La prochaine fois, ça serait pas pire d’avoir un membre du Geek Squad de Best Buy en stand-by avec quelques tours dans son sac. Retour sur la soirée en 50 faits marquants.

SONY DSC

Texte et photos: Alec Pronovost, François Larivière, Élise Jetté et Alexandre Demers

1 Le duo d’animateurs Sèxe Illégal procède à une introduction qui va comme suit: «Il est 20h, La Voix Junior vient de commencer. C’est toujours 0-0 pour la musique»

2 Ils poursuivent en parlant du scandale de l’année à l’ADISQ: «La chanson de l’année à Marc Dupré! Êtes-vous toutes virés sul’ top?», diront-ils.

3 Concernant le dress code, ils s’exécutent en affirmant: «On s’en contrecalisse de comment vous êtes habillés. Il ne faut pas juste pas voir votre anus, si possible. Si c’est pas possible, restez assis».

4 Première présentation de prix, premier malaise (pas de son). Deuxième présentation de prix, deuxième malaise (pas d’image).

5 Navet Confit gagne le prix du EP indie rock de l’année. Il dira: «Merci, ça m’encourage à continuer à faire des suicides commerciaux».

6 Alors qu’il vient juste d’arriver et qu’il n’a pas encore enlevé son chapeau (mais l’enlève-t-il vraiment des fois?), Bernhari remporte le trophée de l’Album indie rock de l’année. Il offrira une pensée à Emmanuel Ethier «qui vient de passer au feu». Nous aussi on pense à toi, Emmanuel.

7 Sèxe Illégal présente le trio Le Couleur qui viendra performer. «Je suis un gros fan de trio… MacCroquette, hockey, musique, tous les trios», dira Paul Sèxe.

8 Le Couleur est le deuxième groupe à offrir sa prestation musicale. La rumeur veut que le couple à la tête du groupe ait plaidé l’excuse de «leur bébé à aller coucher» pour éviter de jouer à la fin.

9 Laurence Nerbonne accepte le trophée d’album pop de l’année. Elle remerciera en disant: «Celui-là, je me le ferai pas voler par 2Frères».

SONY DSC

10 Revenant sur scène avec son acolyte, Tony Légal, qui se promène avec un Félix dans les mains depuis le début de la soirée, nous annonce qu’il reçoit des Félix continuellement, backstage: «On est comme Isabelle Boulay en 98, on gagne un Félix aux 5 secondes».

11 Laura Sauvage, «la sœur de Laura Secord», selon Sèxe Illégal, vient nous offrir une toune. Performance la plus solide de la soirée.

12 Un seul des deux gars du pointdevente.com vient présenter les prochains prix «parce que l’autre gars, son Amigo Express a chié…»

13 Gabrielle Laïla Tittley remporte le prix pour la pochette de l’année, celle de CR4BE. Dans son discours, elle nous propose le meilleur ratio de jokes de queues à la seconde de la décennie. L’organe masculin est à l’honneur: «Queueriass, sucer notre énergie, etc.». Y’a de la graine de génie là-dedans!

14 Snail Kid vient chercher le prix du Spectacle de l’année et clame «Fait que tous ceux qui savent que je dois les remercier, ben je vous remercie», dira-t-il simplement en tant que seul représentant présent de Dead Obies. Il nous dira aussi: «Les autres Dead Obies sont pas là euh…y pouvaient…pas?»

On sentait la conversation de groupe Facebook des Dead Obies. Ça devait ressembler à ça:

«- Jo RCA: Yo les BOYS! Gamiq à soir?

– 20some: nope.

– Bear: Je peux pas les chums, c’est le souper de fête à ma tante

– VNCE: (un gif quelconque)

– Yes: Bah, c’est sûr que l’importance d’un gala alternatif c’est genre important man dans une culture underground vivante. J’ai souvent lu là-dessus sur Vice gang pis faudrait y aller pour dire que c’t’important pis qu’on souligne le travail des autres.

JoRCA: Faque tu viens tu big?

– Yes: nah man, j’avais déjà de quoi de prévu na’mean?

– Snail: Moi j’suis down!

– JoRCA: Parfait, tu vas nous représenter. J’avais promis à mon ami qu’on irait aux glissades d’eau ce soir. Maudit timing… Bonne soirée MAN!

– Snail: Quelqu’un veux join?

*tout le monde voit la question, mais personne n’y répond.»

15 Le FME, honnêtement notre festival préféré, gagne le trophée du Festival de l’année. «On vous remercie de faire 700 fucking kilomètres par année tous les mois de septembre», nous dirons les récipiendaires.

16 Ariane Zita vient nous faire un cover de femme libre. Sèxe Illégal la présentera en disant «Au moins elle n’est pas pognée à Nashville avec une ex-académicienne dont tout le monde se calisse.»

SONY DSC

17 La chasse au Snail Kid est ouverte. Il est supposé présenter un prix, mais demeure introuvable. «Il est  sûrement à côté du container à vidange», dira le duo d’animateurs.

18 On décide de faire tirer le prix de «présenter le prochain prix» parmi la foule. «Quelqu’un a envie de devenir vraiment connu?», demanderont les lurons animateurs.

19 C’est un valeureux représentant du légendaire groupe Le Nouveau Rappeur qui monte sur scène pour présenter avec un talent inné les deux prix suivants. «Tu peux aller chercher ton Yop de l’UDA», lui confirmeront ensuite les deux animateurs de la soirée.

SONY DSC

Le Nouveau Rappeur feat Sèxe Illégal. Quoi demander de plus?

20 Laura Sauvage est sacrée Révélation de l’année. En saisissant son trophée, elle dira: «J’ai appris c’était qui Lucien Francoeur la semaine passée.»

SONY DSC

21 Les Indiens viennent donner leur show. «Ils se trempent le gros orteil dans le jacuzzi du stoner rock depuis quelques années déjà et il ne s’agit pas de Justin Trudeau», nous dira-t-on. Malgré leur style de musique, ils avaient réussi à «trouver une toune qui durait pas 27 minutes.» Merci.

22 Un peu plus tard, au retour de la performance intense de Never More Than Less, Tony Légal nous annonce qu’il a «lacté», pendant la perfo en montrant un spot mouillé sur son chest. «On dirait la face de Gregory Charles», exprimera-t-il en pointant la zone mouillée.

23 Malgré les décibels, on nous dira ensuite que Never More Than Less offre des perfos pour enfants. «De 9h à midi pour les 7 à 9 ans».

24 Anonymus essaie de faire son discours de remerciement pour le prix d’Album ou EP métal et La Bronze passe devant eux 4 fois en préparant son stock pour sa perfo.

James Hyndman, meilleur pré-pipi de l'histoire

Pendant l’entracte: James Hyndman, meilleur pré-pipi de l’histoire

25 CR4BE gagne le Lucien d’Album ou EP punk et le remerciement va comme suit: «J’avais plein de venin à cracher sur l’industrie, mais je vais laisser faire vu qu’on gagne. Merci à Bonsound et Dare To Care de ne pas avoir d’album punk. Ça nous donne une chance.»

26 Un des présentateurs de prix dit «Achigan», mais tout le monde comprend «La Chicane» et on se demande si on est en 1999.

27 Épuisé, Tony Légal demande: «On sait que la moitié d’entre vous êtes sur la pill, mais vous pouvez sûrement parler moins fort.»

28 «Y’a d’autres prix à gagner. Remplissez les coupons de moitié-moitié», nous dira son comparse pour essayer de raviver la flamme de l’attention du public.

29 CISM remporte le prix du Média de l’année. Le directeur musical Benoit Poirier nous dira: «Shout out aux gens qui font de la poudre dans les toilettes pis qui font diversion en mettant du beat sur leur iPhone»

30 Constat de mi-soirée: La présence facultative de chaises dans le cadre d’un gala: un avertissement du type «amenez votre chaise pliante IKEA ou vos mollets endurcis», aurait quand même été de mise. Une chance qu’on est (relativement) en forme.

fullsizerender-3

Des cadres d’enfants devant les urinoirs.. L’excitation est à son comble. Mention spéciale à pipi-pigeon!

31 Chantal Archambault gagne le prix de EP folk de l’année, mais c’est un barbu costaud qui vient chercher le Lucien.

32 Safia Nolin reçoit le prix de l’Album folk de l’année et après la vidéo de remerciement de celle-ci, qui est absente, Paul Cèxe nous dira: «Fuck le dress code, je suis commando!»

33 O Linea monte sur scène devant une salle de plus en plus vide. «On compte plusieurs départs. J’espère qu’on parle pas de décès ici», dira Paul Cèxe.

34 Sexe Illégal présentera un présentateur pour une présentation: «Il est né le même jour que sa date de naissance.» Éloquent.

35 Le prix d’Auteur-compositeur de l’année est remis à Safia Nolin qui nous offre un remerciement en face swap de Marc Dupré
img_2265

36 L’Album rock de l’année est celui des Goules et ils nous disent qu’ils s’attendaient plutôt à gagner le prix de Spectacle de l’année. «On fait vraiment des bons shows». C’est vrai.

37 On procède à un hommage aux décédés (Bob Bissonnette, Leonard Cohen, Pierre Lalonde, etc. ) à peu près aussi touchant qu’un souper au Boston Pizza. C’est sûr que ça aurait été mieux avec une minute de silence, mais ce concept a toujours été très flou au GAMIQ.

38 Sèxe Illégal offre une version fromagée de Hallelujah de Leonard Cohen: Ha le gouda.

39 Koriass, qui était à La Voix Junior, n’a pas pu récolter son prix d’Artiste de l’année.

15202701_10154640629733930_6086929688639669583_n

40 Sèxe Illégal offre le prix de Kory au plus offrant et récolte un rouge à lèvres. «Ça va donc ben mal dans l’industrie», constateront-ils.

41 Le EP rap est celui de Loud Lary Ajust, groupe absent. Toast Dawg prendra le trophée: «Les gars font dire que j’ai pas le droit de dire de niaiseries, donc je vais juste leur remettre le trophée cette semaine.»

42 L’album rap de l’année est celui de Dead Obies et, en présentation, on n’osera pas nommer l’album. Snail Kid dira «Merci au monde en général.»

43 De retour sur scène pour présenter le dernier prix, Benoît Poirier de CISM dira: «Je suis super content de présenter le dernier prix d’un gala qui finit 2 heures en avance.»

44 Le Prix du public est décerné aux Goules qui diront qu’ils sont «l’équivalent artistique de 2Frères»

45 Sèxe Illégal fait des remerciements, entre autres à Papineau, organisme «qui travaille à la sueur de toutes les parties de son corps.»

46 Plus la soirée avance, moins les gens écoutent et plus les gens sortent fréquemment fumer. Un grand espace vide se crée devant la scène, juste à temps pour laisser Clay and Friends avec la lourde tâche de boucler la soirée devant un parterre pratiquement vide et très occupé à réseauter.

47 Après la perfo, Sèxe Illégal mentionne que «c’est un record! Ça a duré juste 2 jours! L’année passée le gala avait duré 3 semaines!»

48 Le duo d’animateurs ajoute: «Et pour ceux qui ont bu et qui sont en char… Please prenez les petites rues.» Judicieux!

49 Constat de fin de soirée: Les looks vestimentaires étaient très faibles. C’EST.UN.GALA GANG!  Ben non lol lol lol. Tout le monde était habillé convenablement. OK. Bonne soirée.

50 2e constat de fin de soirée: Passer la soirée à s’adresser à une crowd qui parle du début à la fin: il aura fallu la patience d’un mohican de première génération de la part des animateurs pour passer à travers le bruit de fond oral que constituait ce public assez réchauffé.

 P.S.: On n’a pas gagné le prix de Média de l’année, mais on a trouvé le CD de Don Karnage.

fullsizerender-1

P.S.2: On a même fait une photo de groupe avec.

img_2256

CRÉDIT PHOTO: VINCENT APPELBY (namedrop)

P.S.: On avait demandé à Toast Dawg de prendre notre photo de groupe, mais c’est ça qu’on a eu.

img_2252

3 comments on “50 moments forts du GAMIQ 2016

  1. Patrick Gosselin 28 novembre 2016 at 23:57

    Bonjour,

    j’aimerais juste apporter une correction au commentaire concernant Le Couleur. Premièrement, le couple (Laurence et Steeven ) sont effectivement deux « têtes » plus que importantes dans la formation. Cependant, je suis le co-fondateur du projet et un des trois compositeurs de tout le catalogue du groupe. Sans rancune, vous ne saviez pas.

    Nous sommes trois à la tête de ce projet.

    Mais, je tenais à apporter cette correction car, peu de gens sont au courant. Je suis plutôt discret. Aussi, les parents ont parfois des obligations. Avoir un jeune bébé de 6 mois change le quotidien et les horaires. Nous travaillons comme des malades pour réaliser tout ce que nous faisons. Alors, les rumeurs je m’en balance les couilles. cordialement,

    Patrick Gosselin

  2. Seb Collin 29 novembre 2016 at 00:25

    Merci, je peux maintenant faire comme si j’avais pas manqué la shot !

  3. Melyssa Elmer 29 novembre 2016 at 03:12

    Patick Gosselin: dude, slack un tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *