WRONG de We Are Wolves : Une meute assagie en plein contrôle

We Are Wolves

WRONG

Fantôme Records

***

WAW·WRONG·CD·1B (trace)

Le trio montréalais fait paraître son cinquième long-jeu, c’est donc le temps de sortir nos gros beats by dre en chrome et d’écouter ça en sillonnant les rues de la ville pour ainsi se pavaner.

via GIPHY

Un brin, un tout petit brin, plus convenu que leurs dernières sorties, WRONG reste un beau porte-étendard du genre électro rock.

On a envie de dire que le groupe propose un «savant mélange de rock et d’électro qui mettrait bien la table pour Radiohead».

L’album remplit son mandat à merveille: de easy-listening pendant qu’on travaille ou en tant que trame sonore pour un jeu de mountain bike. Tout concorde très bien avec le son auquel nous sommes habitués de la part du trio.

C’est justement là le côté un peu plus décevant de cet album. Il est confortable, voire même prévisible. Rien de très surprenant, tout est trop sage, on dirait. On aurait pris un peu plus de punk rock et de folleries.

Rick Rubin leur aurait dit: «Saupoudrer une poussière d’étoiles là-dessus, ça manque un tout p’tit peu de folie.»

J’le connais Rick, c’est vraiment son genre.

Points forts: I Don’t Mind et In The Land Of The Real

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *