Kick it! au TRH Bar : Of Course x l’Amalgame

 

C’était la première édition des soirées Kick it!, organisées par Of Course samedi soir. Le trio funk recevait pour l’occasion le crew hip-hop déjanté, l’Amalgame, question de dépayser pas mal l’auditoire dès le départ. Retour sur une soirée funky-fresh sans micros.

946152_10153796008980540_4202808563327919655_n_con

On va se le dire, en partant, je suis ben chum avec les deux bandes prévus au line-up et ça me faisait plaisir de participer à la soirée, mais surtout aux jams qui l’ont précédée. Je me pointe donc au bar avec pas mal d’attentes et une petite demi-heure d’avance, juste assez pour prendre des shots avec Quantom et une bière avec Will Maurer. Ça me donne justement la chance d’obtenir une belle petite #exclufav:

Les deux bands devraient éventuellement lancer un EP collaboratif!

Avec un peu de retard, Of Course se présente en premier sur la microscopique rampe qui sert de stage pour jouer un contenu revampé, dans le sens de «on est au TRH Bar, faque on va rapper plus que d’habitude.» Au final, ils s’en sortent assez bien avec un mélange de old-school français, de funk et de dubstep tout en énergie et en tests de son. Ça pis des drôles de «All the girls say Miaw!» une fois de temps en temps.

Devant une salle comble et, accessoirement, un bug de mixer, l’Amalgame s’amène finalement sur scène pour utiliser à quatre le seul micro encore fonctionnel de la salle, tour de force qu’ils réussissent à accomplir surtout pour le plus grand plaisir de la première rangée… Mais si ce n’est de la technique, le quatuor compense quand même avec son énergie et son charisme en faisant danser une bonne partie du bar ainsi que le nombre un peu trop élevé de filles sur le stage compte tenu de sa capacité. Je comprends d’ailleurs toujours pas comment le bassiste d’Of Course a fait pour continuer son set comme du monde.

Si la soirée a été courte (45 minutes au total), reste que l’expérience Kick it! est concluante: les gars d’expérience du trio funky s’en tirent bien pour animer la foule et se réadapter constamment pour satisfaire leurs invités. Bien hâte de voir la suite, mais peut-être dans une salle mieux équipée et moins bruyante que le TRH Bar. Sinon, on attend également avec impatience le EP collaboratif, tenez-vous le pour dit!

Pis pour ceux qui n’y étaient pas, voici au moins un petit vidéo aussi ghetto que la salle pour vous donner une idée du mood!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *