Béatitude avec The Posterz

C’est après le boulot que je me suis dirigé à La Vitrola pour le spectacle de The Posterz dans le cadre de M Pour Montréal. Un spectacle que j’attendais depuis son annonce puisqu’il rassemblait certains de mes artistes préférés de la scène électronique / hip hop montréalaise.

1-Entete

Photo: Mathias BP

Le concept est assez rigolo, un mélange de rap et de heavy metal est au menu. Cette programmation éclectique semble aller de soi quand on constate que l’évènement est entre autre présenté par le promoteur Heavy Trip dont l’écurie, à l’image de la métropole, mise sur la qualité de la musique plutôt que l’homogénéité des styles.

2-JuD

Photo: Mathias BP

Qu’à cela ne tienne, j’entre dans la salle juste à temps pour capter la fin de la performance de J.u.D., un DJ des plus efficaces. La foule est encore un peu timide, mais elle semble apprécier le travail de ce maître des platines qui balance le meilleur du post hip hop. Son set est un peu plus planant que les fois précédentes où je l’ai vu. Cette fois, il fait la part belle aux influences house, ce qui n’est pas désagréable du tout !

3-HashedOut

Photo: Mathias BP

Suit la bande de Hashed Out. Changement d’ambiance total avec ce groupe qui fait dans le rock très lourd flirtant avec le hardcore. Do you remember punk? s’exclame le chanteur entre deux morceaux énergiques. Leur performance est à fleur de peau, vulnérable et agressive à la fois. Le public, très enthousiaste, est définitivement de la partie pour ce volet de la soirée!

4-Vitrola

Photo: Mathias BP

En attendant l’arrivée du prochain groupe, la foule se déhanche au son des classiques de N.W.A., une sélection musicale judicieuse qui remet les pendules à l’heure et fait le pont entre le punk et le rap.

5-Ragers

On est tous prêts pour le clou de la soirée, la performance électrisante de The Posterz. Mais, surprise! C’est au tour de Ragers de monter sur scène le temps de quelques chansons.

C’est notre troisième show ce soir, excusez nous si on a l’air un peu fatigué… On est très content d’être là!

Et pourtant, ils sont remplis de fougue, sautant un peu partout au son de leur musique aux influences future bass! Leur plaisir est tout à fait contagieux.

6-Posterz

Photo: Mathias BP

Sans se faire attendre davantage, The Posterz arrive enfin sur scène. La performance est sans reproches. Leur musique très personnelle aux accents trap porte à merveille le charisme palpable des trois gars. Les basses fréquences font résonner La Vitrola alors que les rappers investissent la scène de façon experte, se déplaçant d’un bout à l’autre de l’espace et se renvoyant la balle. À un certain point, on ne sait plus où donner de la tête tant leur prestance est saisissante. On se souviendra de ces projections colorées qui les éclairent et les enveloppent, une ambiance visuelle des plus réussies!

Je pars avant le set de VNCE, un DJ que j’aime beaucoup. Croyez-moi, ce n’est que partie remise. Je pars le coeur léger et un peu à regret, croisant une partie du public qui reprend son souffle après la performance des Posterz. Nous affichons tous un sourire béat après cette soirée exaltante, je crois que nous ne sommes pas prêt de l’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *