10 questions absurdes avec Maude Audet

C’est dans le cadre de Coup de cœur francophone que l’auteure-compositrice-interprète Maude Audet lancera son second opus, Nous sommes le feu, ce vendredi au Divan Orange, à 17 h. En attendant de découvrir la teneur de notre entrevue avec elle dans un article à paraître cette semaine, voici ses réponses à 10 questions pas très sérieuses.

Maude Audet_580 largeŠCaroline Bertrand

1 Comment nommerais-tu ta guitare?

Armande… mais je ne sais pas pourquoi. C’est le premier nom qui m’a passé par la tête.

2 Tu viens de Québec: où est-on assuré de te croiser là-bas?

Au Soupe & cie, à Limoilou, qui était près d’où j’habitais.

3 Un endroit où l’on ne te croisera jamais.

Dans un magasin de pot-pourri et de chandelles, et dans l’allée des parfums des centres d’achats. Je suis pas capable, je suis comme intolérante à ces odeurs.

 

 

 

Une tendance qui te semble complètement absurde.

Les talons vraiment hauts: côté confort, je ne les supporte pas. Je suis incapable d’avoir une démarche qui se peut avec ça.

5 À qui, mort ou vivant, offrirais-tu un shooter?

À Leonard Cohen, j’aimerais beaucoup ça. Il est une idole d’adolescence, il a l’air sage. Il doit dire de belles choses.

Pour ton anniversaire, quelle toune te chante-t-on au karaoké?

Je ne suis tellement pas branchée karaoké. Je ne suis vraiment pas une nostalgique de tounes drôles; ça peut me faire rire dans un party, mais je n’ai pas la mienne. Mais, en y pensant bien, du Elvis, ça me ferait plaisir.

7 Quel est le premier album que tu as acheté… et l’écoutes-tu encore?

La première cassette que j’ai reçue, c’est Like a Virgin de Madonna, un cadeau de mon parrain… Mais je ne l’écoute plus; je n’ai jamais vraiment suivi la carrière de Madonna, en réalité. Mais la première cassette que j’ai achetée, c’était The Wall de Pink Floyd; j’avais ramassé mes sous en cinquième année. Je ne l’écoute pas souvent, mais je trouve toujours que c’est un bon album.

 8 Si tu pouvais faire un duo avec n’importe qui, vivant ou mort, ce serait qui?

PJ Harvey!

 9 Quel présent, matériel ou abstrait, aimerais-tu recevoir dans ton bas de Noël cette année?

La vie éternelle. Le temps passe tellement vite, et on a tellement de choses à faire.

 10 Si tu pouvais dire deux ou trois mots à notre nouveau premier ministre, quels seraient-ils?

Qu’on fonde beaucoup d’espoir en lui. Ce serait l’fun qu’il nous surprenne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *