Pop Montréal jour 2 : Xarah Dion, Nennen, Tasseomancy, Ought pis rien d’autre…

Je suis tout le temps fatigué pis un festival comme Pop Montréal m’aide pas vraiment. Mais tsé, je fais des efforts pour vous! Sauf quand les artistes ne veulent pas collaborer… Retour sur une soirée de cinéma, de musique et de rendez-vous manqués.

maxresdefault_converted

17 :00 – Des jeunes gens mödernes, Quartiers Pop

Projet de Jean-François Sanz et Farid Lozès, le documentaire survole les scènes punk, cold wave et növo de la France des années 70-80. Sujet intéressant que je me retrouve à explorer avec l’experte maison de CISM Zoé Protat, co-animatrice de l’émission Guerre Froide.  On arrive rapidement à un constat commun à la fin de la projection : si le thème est captivant et les nombreuses interviews, pertinentes, le film est gâché par un montage beaucoup trop rapide et une sonorisation exécrable, mais vraiment exécrable!

18 :30 – Xarah Dion, Quartiers Pop

Question d’assurer une continuité logique, l’équipe de Pop a placé une performance de Xarah Dion – et aussi de Police des mœurs, que je n’ai malheureusement pas pu voir – juste après le film. Le but est atteint : la musique froide et synthétique de la Montréalaise semble ravir le public, même s’il reste un peu réservé tout au long du set. Bien que le show soit loin d’être mauvais, je quitte tout de même avant la fin pour aller me chercher un souper.

Et ça a été toute qu’une aventure. Le concept de repas « prêt-à-manger » ou « sur le pouce » semble encore inexistant au Mile-End, ou du moins sur Saint-Viateur. Seule exception : le Phillies Cheesesteak où il y avait, bien évidemment, pas un christie de chat. Je finis par m’arrêter dans une pizzeria où la peppéroni 12’’ est au même prix que deux pointes et une boisson. Résultat : j’ai mangé une douze pouces en quinze minutes dans les escaliers de la Fédération Ukrainienne…

20 :00 – Nennen, Fédération Ukrainienne

C’est donc en rotant allègrement ma pizza, que je vais m’asseoir pour attendre le début du set de Nennen, groupe dont je n’avais jamais entendu une seule fois le nom avant aujourd’hui. Le groupe se révèle finalement être un duo composé de la guitariste et chanteuse Amy McDolnald et du claviériste de Ought qui assure ici une ambiance sonore plutôt discrète à la guitare. La superbe voix de la chanteuse donne un super résultat avec la musique franchement minimaliste. À surveiller!

21 :00 – Tasseomancy, Fédération Ukrainienne

La chaleur vraiment intense de la salle et la mauvaise musique entre les sets (Du disco pis I wanna know what love is… Chapeau au dude de la console…) commencent à m’achever à petit feu, au point où je lutte un peu contre le sommeil tout au long de la performance de Tasseomancy, qui m’aide vraiment pas non plus. Sensuelle et vaporeuse, mais surtout dissonante, la musique du quatuor ontarien en show est assez loin de ce qu’on peut retrouver sur leur très bon dernier album Palm Wine Revisited. Ils se rattrapent quand même grâce à l’utilisation d’instrument plus inabituels, genre un steel drum pis une mandoline. Je sors au final assez mitigé face à ce que je viens d’entendre, et je suis loin d’être le seul.

22 :00 – Ought, Fédération Ukrainienne

Au grand maux les grands remèdes : je cale trois 7ups back à back, question de frôler la surdose de sucre avant l’arrivée du dernier groupe du line-up sur scène. J’ai bien aimé Sun Coming Down, son dernier album qui ne fait pas vraiment l’unanimité depuis son lancement sur les internets, et la perfo fini par me convaincre du bien-fondé des Montréalais. Le public connaît déjà la plupart des chansons par cœur et se lève en bloc pour aller au-devant de la scène, parce que fuck les sièges. Un beau moment de post-punk pour la bande qui part cette semaine en tournée européenne.

23 :00 – Kaytrana… nope, SAT

Classique POP… Je fais vingt minutes de vélo à toute vitesse pour me rendre à la SAT pour le show de Kaytranada, annoncé depuis plus d’un mois à 23 :00. J’arrive à la salle et ne voyant presque personne, et encore moins le dj, je vais m’informer à l’accueil. « Non, monsieur, vous avez dû vous tromper à quelque part, parce que Kaytranada est prévu juste à 1 :30. C’était pas clair? » Non. Sur le site, c’est écrit 23. Faque je suis parti. Après avoir lâché une couple de sacres. Au moins le reste de la soirée était bon. Pis je vais essayer d’avoir une soirée sans problème demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *