POP Montréal : petit guide pour les indécis de ce monde

La prochaine édition du festival Pop Montréal, a.k.a. mon pref de l’année, est certainement la plus remplie depuis la création de l’événement en 2002. De mon côté, après 3 ans de bénévolat, j’aurai cette année le plaisir d’aller y assister à titre de représentant média, lourde tâche qui me permettra de me lancer dans un marathon de 40 bands en 5 jours… De quoi avoir du fun, mais aussi, me rendre rapidement au bout du rouleau.

 

BornRuffians_Art

Born Ruffians. Crédit : Page Facebook de Born Ruffians.

 

D’ici là, on est ben swell et on voulait vous fournir un avant-goût de ce qui se fera de mieux en terme de soirées au festival.

 

Mercredi 16 septembre :

Suuns + Jerusalem In My Heart, Jerusalem, In My Heart, Hrair Hratchian

Je vais vous avouer que j’ai un peu bandé en voyant ce line-up là… 3 bonnes heures de « nouvelle musique arabe », comme la décrit Radwan Ghazi Moumneh, mais surtout l’occasion d’assister au lancement de l’album If He Dies, If If If If If If, qui a frôlé la note parfaite dans nos pages.

Théâtre Rialto, 20 :00, 16$

Born Ruffians, Weaves, Ultimate Painting

Line-up indie, passant du très génial hommage au rock late-60s de San Francisco du duo anglais Ultimate Painting à l’électropop sur le party des ontariens de Born Ruffians. La soirée s’annonce aussi dansante qu’agréable.

La Sala Rossa, 21 :00, 17$

Braids, Empress Of, She-Devils, Abra

Première soirée, donc t’es pas encore trop fatigue. Je te recommande d’en profiter et d’aller voir un late-night show d’électro maniéré, surtout pour voir Braids qui passent de moins en moins de temps à Montréal depuis une couple de mois.

Piccolo Rialto, 00 :00, 15$

 

Jeudi 17 septembre :

Des jeunes gens mödernes, Police des mœurs, Xarah Dion

Parce qu’il y a pas juste de la musique à Pop Montréal, le documentaire Des jeunes gens mödernes, qui parle de la scène cold wave et post-punk française des années 70 et 80, va être projeté juste avant des performances des leaders du genre à Montréal. Ça tombe tu bien, hein!

Quartiers Pop, 17 :00, 15$

Ought, Tasseomancy, Nennen

Habile mélange de post-punk d’électro et de soft-métal, c’est un des rares line-up auquel je vais assister en entier. Profitez-en, c’est le lancement de Sun Coming Down, dernier album d’Ought, qui ne repassera pas à Montréal avant un bon bout de temps.

Fédération Ukrainienne, 20 :00, 15$

Kaytranada

Parfaite occasion pour se shaker le booty pis tout ce qui va avec, la merveille prodigue est de retour et performera avec une trâlée d’invités surprises. À défaut de sortir l’album dont il parle depuis près d’un an, le dj risque de donner un méchant set. Je sais pas si la SAT va s’en sortir indemne…

SAT, 22 :00, 30$

 

Vendredi 18 septembre :

Rosie Valland

Ça fait un bout qu’on vous parle juste de ça : la deuxième princesse folk de 2015 – après Safia Nolin – va lancer son album Partir avant dans le cadre de Pop pis ta mère, ton frère pis ton chat avaient déjà prévu y être. Manque juste toi…

180g, 21 :00, gratos

I Smell Blood, Jesuslesfilles, WHOOP-Szo, Loc-Nar, Mono No Aware

Les fans de punk-rock pis de musique pas propre en général, qui sont assez comblés cette année à Pop, vont pouvoir se réunir en famille au paradis de quilles de bières à 5$. Pis la soirée va être encore plus spéciale parce que ce sera le dernier show d’Azure, la chanteuse et claviériste de Jesuslesfilles avec le groupe.

Brasserie Beaubien, 21 :00, 10$

Viet Cong, Greys, Year Of Glad

Au milieu de la plus grosse soirée de cette édition, les fans de post-punk auront deux gros morceaux à se mettre sous la dent, avec deux têtes d’affiche qui offrent toujours des performances énergiques et impeccables, en plus des montréalais Year Of Glad qui devraient en surprendre plusieurs.

Théâtre Fairmount, 21 :30, 20$

 

Samedi 19 septembre :

Babes in Toyland, Cheap Wig, Hand Cream

Soirée très hard qui réunira les légendaires instigatrices du mouvement Riot Grrrl aux super queers Cheap Wig, qui font dans le glam hardcore. À ne surtout pas manquer!

Théâtre Rialto, 20 :00, 27$

Clubhouse Pop Montréal

Après une soirée de shows bien remplie, tu as un petit creux et le goût de relaxer un peu. Ben l’édition du samedi du Clubhouse Pop va accueillir des djs associés aux super compils Summer Cool et Beaver Sheppard, le chef du Bethlehem XXX. Un détour qui risque de valoir la peine.

Théâtre Rialto, 19 :00 à 03 :00

The Cribes, Farao, Absolutely Free, Win Win, River Tiber

Le genre de show où tu vas pouvoir expérimenter pas mal toutes les émotions qui se peuvent, du goût de faire de l’acide avec Win Win et Absolutely Free au joyeux relâchement alternatif et familial des Cribs.

Théâtre Fairmount, 21 :30, 20$

 

Dimanche 20 septembre :

Debbie Tebbs, Kroy, APigeon, Beat Sexü

Beau line-up d’après-midi pour ceux qui aurait le goût de commencer la fête plus tôt que les autres avec l’électro local à l’honneur. Des bands que vous connaissez tous déjà, mais qui restent des valeurs sûres!

Divan Orange, 13 :00, gratos

Événement Pathway to Paris

Organisé dans le cadre d’une série de concert visant à la sensibilisation aux enjeux environnementaux, le concert de Montréal accueille un paquet de génies, à commencer par l’ex-Sonic Youth Thurston Moore, en plus AroarA et des membres des Barr Brothers.

Théâtre Rialto, 20 :00, 25$

Bully, Heat, Fake Limbs

Maintenant que la désagréable locataire du troisième est partie, le Divan Orange peut se permettre un autre beau line-up punk-rock pour cette édition. Avec les rockeurs américains de Fake Limbs, les loureddesques Heat et la punk énergique de Bully, j’espère vous y voir faire de beaux mosh-pits.

Divan Orange, 21 :00, 15$

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *