La Cabane: 1 an, ça se fête en grand!

Le Divan Orange se remplissait graduellement mercredi soir pour souligner un anniversaire emblématique. La Cabane, boîte de gérance et de production artistique, célébrait sa toute première année d’existence sur la scène culturelle québécoise. C’est sous une trame de fond de défaite Canadienne face aux méchants Sénateurs que les artistes qui animent La Cabane ont tout de même su instaurer un climat festif où la bière coulait à flot et ou les cris ardents se sont faits entendre.

divanorange

Une programmation courte, mais variée attendait le public à l’intérieur. Ce sont les privilégiés Catherine Valery, Harryplustonio, Someurland, ainsi que Beat Sexü (format DJ Set) qui ont été spécifiquement choisis par La Cabane pour célébrer cette toute première révolution autour du soleil.

Catherine Valery

catherinevalery

Timidement entrée sur scène derrière son clavier, Catherine Valery salue la foule devant elle. Sa pop sombre calme les ardeurs des gens qui sont là pour faire sauter la place. Elle réussit quand même à tenir le public dans sa main avec brio, grâce à la force de la performance et ses interactions rigolotes. Les percussions de son collaborateur Étienne ajoutent de la force à la morbidité qui règne. Les spectateurs ont franchement apprécié.

Harryplustonio

harryplustonio

Dans un registre musical beaucoup plus lumineux, Ariane et Antoine d’Harryplustonio arrivent sur scène vêtus de leur laine à l’effigie du fêté! Le duo gâte le public de ses plus beaux déhanchements et de ses primeurs. Ils ouvrent avec Une nuit sans lumière, question de nous mettre en haleine pour la sortie de leur prochain projet. Clairement un rayon de soleil dans la nuit pluvieuse. C’est comme manger leur fameux sorbet colada en pleine gueule. A répéter, svp!

Someurland

somerland

Qui a dit que les filles ne savent pas rocker? Élaine prend d’assaut la scène du Divan Orange avec ses comparses de Someurland. Armés de leurs lampes néo-IKEA qui illuminent aux sons de leur musique, le répertoire éclaté et percutant de leur sonorité electro-rock resserre la foule qui est littéralement en extase. Mention spéciale à la fille devant moi qui me balance sa queue de cheval au visage à quelques reprises. Le public pantois en redemande!

Beat Sexü (DJ set)

beatsexu

Une version émincée de Beat Sexü vient finalement clore la soirée avec un DJ set bien à lui. Après un ajustement technique, Jean-Michel, Jean-Étienne et Antoine  branchent leur équipement pour nous faire voyager dans leur univers ludico-sensuel aux sons de leurs coups de cœurs (Todd Terje, SBTRKT et autres), mais aussi de leurs propres compositions! Le tout sous des projections de matériel pseudosexuel qui marquent notre imaginaire. Ça nous rappelle nos ateliers d’éducation sexuelle au secondaire. Aucune tête ne résiste au groove entrainant du trio! Excellente façon de terminer la soirée.

La Cabane amorce donc, on l’espère, la suite d’une longue lignée d’années d’existence. Surveillez les activités de leurs bands afin de constater à quel point ils font rayonner le talent artistique québécois. À suivre!

 

PHOTOS: Alexandre Demers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *