Votre printemps avec The Loodies

The Loodies

The Loodies

Indica

***1/2

The Loodies

The Loodies

Pendant que vous souriez à la vue des toitures qui pleurent de la neige fondue et que vous dévoilez vos corps blancs comme on enlève l’écorce des bouleaux, vous oubliez peut-être qu’il est grand temps de vous préparer une liste de lecture printanière.

PAS DE PANIQUE! L’album The Loodies du groupe montréalais portant le même nom, est une valeur sûre en tous points. Les cinq musiciens de la formation ont fait leurs devoirs en ce qui concerne l’étude de la musique classique et ça se ressent dans chaque détour que peuvent prendre ces mélodies bien ficelées qui vous enveloppent pour mieux vous emporter. Certaines pièces,en majeure partie instrumentales, sont bâties comme si elles roulaient sur une trame narrative. Celle-ci est parfois surplombée d’une voix pleine de souffle qui s’éteint par moment pour laisser place à un univers presque cinématographique où les arrangements ponctués sont éloquents.

Les amateurs de musique qui aiment à plonger dans le même courant que Patrick Watson et Timber Timbre devraient prêter l’oreille à cette formation prometteuse que l’on sent mature. Tant introspection et projection se marient à la musique, et ce, de manière juste et équilibrée. L’apport notable de Warren C. Spicer de Plants & Animals à la réalisation joue très certainement pour beaucoup sur la concision de l’album qui, malgré toute son ingéniosité, manque un peu d’audace et d’imprudence en plus de rester tacitement près des codes indies.

Il s’agit ici d’un album auquel vous pourrez vous abandonner, yeux fermés au soleil, dès sa sortie le 31 mars prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *