Les meilleurs vidéoclips du mois de mai

avec la gracieuse participation de Charles Boutaud

Boards Of Canada – Reach For The Dead

Le mariage parfait entre l’audio et le visuel. Déjà que la musique de Boards Of Canada est à la base très cinématographique, l’ajout de belles images au look vieillot nous le rappellent encore plus.

La vidéo commence avec un simple « hum » ambiant, puis le son d’une grosse caisse vient donner le rythme. Le duo écossais est reconnu pour son utilisation d’instruments électroniques analogues, et leur première pièce du prochain album n’en fait pas exception.

Les images nous emmènent dans le désert. Au fil de l’évolution de la chanson, on nous fait découvrir de bâtiments abandonnés, pour finalement nous faire savourer la belle lumière du soleil. Contents de vous revoir, Boards Of Canada.


Chris Hadfield – Space Oddity

L’astronaute canadien Chris Hadfield est une des plus sympathiques personnalités que la nation – et la planète – ait connue ces dernières années. Sur Twitter, il nous a épaté tout le long de son périple dans l’espace d’extraordinaires photos prises du haut de sa station spatiale, et il continue de le faire.

Sa version de la pièce Space Oddity de Davie Bowie est sans contredit le moment marquant de son aventure, du moins pour nous, ici sur Terre. Ce n’est pas le montage qui épate, mais bien le charisme de Hadfield. Son interprétation, bien que simple, est touchante et on se surprend à ressentir quelques dressements de poils.


Queens Of The Stone Age – … Like Clockwork

On s’ennuyait de Queens Of The Stone Age, mais on peut avancer que l’attente aura été méritée. C’est du moins ce qui ressort du visionnement de ce court-métrage, qui est en fait le montage de plusieurs vidéos récemment publiées des chansons qui paraîtront sur …Like Clockwork.

Ces clips animés donnent la chair de poule. Ce beau travail est dessiné par l’artiste auparavant quasi inconnu Boneface, du Royaume-Uni, et par Liam Brazier, qui a donné vie aux personnages.


Flynt et Orelsan – Mon pote

Francis Cutter réalise un clip un peu parfait pour Mon pote de Flynt et Orelsan. Un hommage au septième art. On passe Des Visiteurs à Pulp Fiction et c’est justement un mash-up d’un peu tous les films que j’ai envie de voir/revoir avec mon pote. (Même s’il manque Astérix et Obélix : Mission Cléopatre ! « Et c’est une bonne situation ça, scribe? »)


Nosaj Thing x Chance the Rapper – Songs From Scratch

Un produit intéressant d’une collaboration réussie entre Yours Truly et Adidas, mais surtout entre Nosaj Thing et Chance the Rapper. C’est toujours cool de voir comment les artistes travaillent.

Aussi, on sait maintenant que ce n’est pas le fantôme mélancolique hantant Here my Dear de Marvin Gaye, mais Nosaj Thing qui a produit la deuxième moitié de Pusha Man. Une des meilleures pièces de l’année dans le monde du rap.


Lighting Dust – Diamond

Au début, je pensais que c’était une vidéo d’aquaforme, mais finalement c’est de la nage synchronisée. Je n’ai pas beaucoup de talent en ce qui concerne les sports nautiques, c’est une des hontes de ma vie, parce que je suis quand même un poisson (je parle du signe astrologique bien entendu).

Je suis meilleur pour simplement écouter la chanson de Lighting Dust. Un diamant certes, mais aussi un morceau de cachemire, une voix de soie, une broderie qui vient s’agencer parfaitement dans la douce courtepointe auditive des Rhye et Daughter pour cet été !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *