Malajube se démembre. Voici Oothèque.

ootheque-fm

C’est, comme prévu, un morceau à la fois que Malajube revient nous donner quelque chose à se mettre à l’oreille, après que le groupe ait annoncé une pause de libertinage musical, fin novembre 2012. Francis Mineau, le batteur du groupe, a levé le voile sur son projet solo, Oothèque, avec une première pièce en écoute libre : FM.

Mis en ligne le 19 mars, FM n’est pas à mille lieues de ce que faisait Malajube. Mais c’est différent, c’est bon, et ça transporte. Premier réflexe, après avoir écouté la rafraîchissante indie pop électro new wave: trouver la définition exacte du mot « Oothèque » : groupe d’œufs d’un insecte enfermé dans une même coque. Oothèque, ce sera donc la somme d’une multitude de choses qui cohabitent dans le même esprit, des ingrédients éclectiques cassés un à un dans une omelette musicale.«

« La rencontre possible entre The Riverdales et Alain Souchon; une phrase qui va-et-vient d’ici à là; un trajet des années Tchernobyl jusqu’aux années de l’ampoule fluocompacte », peut-on lire dans la description de l’album faite par Bonsound. C’est donc la démarche artistique la plus bizarre, et le meilleur résultat.

Sous Bonsound, l’album sera disponible le 14 mai.

Combien de projets solos écloront de Malajube ? Nul ne le sait. Mais le 16 mai, à 18 h, on sera plusieurs chez O Patro Vys à se réjouir de l’arrivée d’Oothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *