Quatre questions avec Chantal Archambault

Avec la sortie de son nouvel album Les élans, sur l’étiquette Indica, on a pensé poser quelques questions à Chantal Archambault. Et elle a répondu à l’appel. Courte entrevue avec la chanteuse.

Feu à volonté: Dans quel type d’univers dois-tu te plonger pour écrire une chanson?

Chantal Archambault: Je carbure beaucoup aux émotions. Pour moi, ce n’est même pas un exercice. Souvent je vis quelque chose et le texte et la mélodie arrivent naturellement. Ma vie a tellement été mouvementée dans les derniers mois que cet album s’est véritablement créé tout seul. D’ailleurs, je me demande souvent si je serai capable d’écrire autre chose, parce que j’ai l’impression que tout m’est déjà arrivé.

FAV: Comment as-tu trouvé ta collaboration avec Les Sœurs Boulay (qui sortent également un album au printemps)?

CA: C’est rare que ça me fait ça : un coup de foudre musical! Je voulais être la troisième sœur Boulay. Elles peuvent me faire brailler plusieurs fois de suite dans un même spectacle.

FAV: Tu as prêté ta voix à Tire le Coyote pour son album Mitan paru au début du mois. Comment t’es-tu sentie d’avoir été choisie pour ce projet?

CA: Je ne me considère pas comme une chanteuse à voix alors j’étais vraiment étonnée. Je sais que Tire le Coyote connaît beaucoup de gens et je me demandais vraiment pourquoi son choix s’était arrêté sur moi. Si j’avais été un gars, j’aurais voulu être ce genre d’artiste. On se rejoint beaucoup.

FAV: Quels sont tes projets pour les prochains mois?

CA: Après les spectacles, j’aurai vraiment besoin de prendre quelque temps avec les gens que j’aime. Travailler sur un album est une étape qui nous ramène énormément sur nous-mêmes et je suis très mal à l’aise avec le fait d’obtenir toute l’attention. Je suis habituée à être entourée de gens, être entourée d’enfants et j’aurai certainement besoin de refaire le plein d’énergie!

Les élans sera disponible dès le 12 février. Un lancement en formule 5 à 7 a lieu ce lundi 11 février à la Chapelle historique du Bon-Pasteur.

Et pour écouter un aperçu de l’album:

1 comment on “Quatre questions avec Chantal Archambault

  1. […] après.»   Ensuite, les projets ont déboulé: Francis Faubert, Ines Talbi, Dany Placard, Chantal Archambault, Anik Bérubé, Domaine Alarie, etc. Ces auteurs-compositeurs-interprètes ont tous invité […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *