Cinq disques très attendus en juillet

Beak> – >> (mardi 10 juillet)

beak> - >>

Si on peut d’ores et déjà écouter et acheter cet album de Geoff Barrow (Portishead) sur le web, la sortie physique est prévue pour la semaine prochaine. Les amateurs du célèbre groupe de trip-hop de Bristol et les fans de krautrock devraient courir acheter ce disque à sa sortie physique. C’est très bon.

Dirty Projectors – Swing Lo Magellan (mardi 10 juillet)

dirty-projectors-swing-lo-magellan

L’excellent Bitte Orca a été lancé il y a trois ans de cela. Trois longues années sans entendre un nouveau disque original de Dirty Projectors, si on met de côté leur collaboration avec Björk, évidemment. On espère que Dave Longstreth et sa bande seront à la hauteur de leur dernière sortie.

The Very Best – MTMTMK (mardi 17 juillet)

the very best - MTMTMK

Cela fait aussi trois ans qu’une galette complète de The Very Best n’est pas sortie en magasin. Esau Mwamwaya et le duo Radioclit mélangent la musique africaine à du hip-hop et de l’électronique. Combo parfait pour les grandes chaleurs de l’été.

Fang Island – Major (mardi 24 juillet)

fang-island-major

Le retour de Fang Island, aka le groupe qui sonne comme du Rush sur le dos d’un ours au sommet d’un volcan (ou presque), c’est le 24 juillet prochain. Attendez-vous à des exagérations power-pop de guitares absolument délicieuses.

Rick Ross – God Forgives, I Don’t (mardi 31 juillet)

rick-ross-god-forgives-i-dont

Rick Ross promet de ne pas pardonner sur son prochain album. Espérons que le prochain disque du rappeur le plus chaud de l’heure selon MTV va frapper aussi fort qu’il le promet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *