Lost in the Orchestra – Lost in the Orchestra EP [2012]

Lost in the OrchestraLost in the Orchestra
Lost in the Orchestra

Indépendant
France
Note : 7/10

«Lost in the Orchestra s’est créé avec l’idée de mettre en mélodie de vieux poèmes, américains pour la plupart.» C’est sur ces mots que le site web du groupe français Lost in the Orchestra ouvre son site web. Et leur musique ne les fait pas mentir; on sent les influences d’Ennio Morricone et de The Last Shadow Puppets et l’ambiance western se dégage de chacune des trois chansons ce de EP.

L’album démarre avec Horses Know the Best Way to Follow. Les guitares très Morricone en introduction sont rapidement appuyées par une batterie nerveuse. Un creux rythmique constitue le refrain, et la chanson retrouve ensuite son aplomb par un passage de trompettes et de cuivres. La batterie prend souvent des allures militaires et le tout aurait eu sa place quelque part dans les années 60. Somebody’s Watching You va dans le même sens et pourrait facilement s’intégrer à un générique de fin de film western.

Stopping by Woods on a Snowy Evening est une chanson au rythme plus lent, avec une atmosphère plus désertique. On oublie les furieuses poursuites à cheval entre cowboys et on les remplace par un village du wild west, bandits compris. Guitare mariachi et djembé sont à l’honneur, sans oublier les instruments traditionnels.

C’est donc un court EP de trois chansons pour Lost in the Orchestra. Court, mais avec beaucoup de potentiel. Les musiciens démontrent beaucoup de talent, et un album complet risque d’être intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *