Les vidéos de la semaine #5

par Williams Fonseca-Baeta

The Strokes – Under Cover Of Darkness – [Réalisé par Warren Fu]

Le grand retour sur disque du groupe new-yorkais the Strokes est prévu pour la fin mars, et déjà, leur nouvel album Angles cause des histoires sur le web. Dans le bouche-à-oreille qui circule, le disque est décrit comme un ramassis douteux de surprises et de déceptions.

D’une manière tout à fait simpliste, le groupe répond à ses détracteurs anonymes sur la vidéo Under Cover Of Darkness. Le groupe est présenté dans un décor bourgeois auquel le chanteur de la troupe Julian Casablancas se refuse le luxe d’un trône en préférant jouer ses propres cartes. À vous d’en juger!

Stanton Warriors – Turn Me Up Some – [Réalisé par Messrs]

Le dubstep ne devrait jamais être dansé modérément. Le groupe de réalisateurs Messrs mettent en scène trois chorégraphies éclectiques pour la pièce Turn Me Up Some des Stanton Warriors. Break dance, ballet et disco sont personnifiés par trois danseurs dynamiques et charismatiques.

Edward Sharpe & the Magnetic Zeros – 40 Day Dream – [Réalisé par Matt Amato]

Dans un voyage au cœur du paradis hippie, le groupe américain Edward Sharpe & the Magnetic Zeros nous fait part de ses révélations (ou hallucinations?). Il faut croire par leur vidéo 40 Day Dream que le désert est un endroit festif et agréable. Loin des tourments des grandes villes, tout est possible même les voyages et les chansons à dos de chevaux. Pour la troupe Woodstock n’est pas l’histoire d’une génération, mais de toute une vie.

Architecture In Helsinki – Contact High – [Réalisé par Krozm]

Un homme résigné à l’ordre peut-il résister à la tentation? Architecture In Helsinki affirme que non d’une façon tout à fait originale dans la vidéo Contact High. Les personnages et les décors utilisés pour l’extrait semblent tout droit sortis d’un magazine de décorations et d’ameublements. Il serait amusant d’imaginer l’entreprise IKEA reprendre le vidéoclip pour une future publicité télévisée.

Arctic Monkeys – Brick By Brick – [Réalisé par Aaron Brown & Ben Chappell)

Un autre retour attendu cette année est celui des Britanniques Arctic Monkeys. Le premier simple Brick By Brick est une suite logique à leur dernier album Humbug, un hommage non avoué à l’ère de Black Sabbath. Cette fois-ci, le groupe emprunte des airs d’années ’70 pour virevolter les robes fleuries de ses adeptes féminins.

Wavves – King Of the Beach – [Réalisé par Focus Creeps]

D’après le groupe Wavves, en Californie, les accessoires d’un roi se résument à des lunettes de soleil, du papier à rouler et des substances illicites. Même si aucune monarchie ne s’est encore officiellement installée dans l’État du Sud-ouest américain, on présume que les plages sont maintenant le bastion de jeunes rois hédonistes.

Brandt Brauer Frick – Caffeine – [Réalisé par Danae Diaz & Patricia Luna]

Danae Diaz et Patricia Luna redonnent une saveur rythmée et moderne à L’allégorie de la caverne de Platon dans la vidéo Caffeine, à l’origine une pièce électronique de Brandt Bauer Frick. L’animation met en scène le quotidien d’une société homogène énergisée et aliénée par la caféine.

Röyksopp – Coming Home – [Réalisé par Kijek & Adamski]

Le mystère règne toujours lorsqu’il s’agit de Röyksopp. Le groupe électronique norvégien nous transporte sans crainte dans une forêt ensevelie par la neige, le temps de nous jouer la pièce Coming Home. La troupe sera de passage à Montréal, au Club Soda le 19 mars prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *